[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Ailleurs sur le Web [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Bilan du CPN du 28 juin 2015

Par Tendance CLAIRE ( 8 juillet 2015)
Tweeter Facebook

Un CPN paralysé à cause du refus persistant de constituer une nouvelle majorité

Non à la violation des votes du congrès !

Ces articles pourraient vous intéresser :

NPA

Non, ce n’est pas l’ARC qui est relancée suite à l’exclusion des camarades de la Tendance CLAIRE

Comme nous en avons informé immédiatement nos lecteurs et lectrices, une (presque) majorité de l’ARC a exclu les membres de la minorité, après nous avoir imposé une prétendue « pause » . Celle-ci s’est ainsi révélée n’être qu’une manœuvre pour se débarrasser tout simplement de camarades qui osaient contester la politique de la majorité en défendant leurs idées. Mais ce sale coup antidémocratique fait évidemment tache pour la soi-disant « relance » d’un groupe de gens qui prétendent à rien de moins que la fondation d’un « nouveau trotskysme »... Dès lors, on comprend que nos chères/chers camarades, après avoir tenté de garder le silence sur leurs agissements, se soient finalement senti-e-s obligé-e-s de se justifier sur leur site pour nous répondre. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

NPA

NPA: Non à l’exclusion du CCR !

La Tendance CLAIRE du NPA condamne avec la plus grande fermeté la volonté d’exclure le CCR du parti. Cette volonté, exprimée et désormais mise en œuvre par une partie des camarades de la plateforme U, est anti-démocratique. Non seulement cette tentative d’exclusion ne procède pas d’un processus démocratique de débats contradictoires sanctionné par le vote d’instances du parti, mais en outre rien ne la justifie dans nos statuts. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

NPA

De la prétendue « pause » de l’ARC... à la vraie exclusion de sa minorité !

La Tendance CLAIRE avait été relancée suite à la décision illégitime et arbitraire d’une « pause » de l’ARC, imposée par une majorité des présent-e-s à l’AG du 21 mars. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que les camarades promoteur/trice-s de la prétendue « pause » aillent jusqu’au bout de leurs vraies intentions... en décidant purement et simplement de nous exclure ! Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook