[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Grève et occupation au MacDo Gare du Nord : « Nous reprendrons le magot du MacDo ! »

Article publié également sur le site du NPA

Ce mercredi 26 octobre, rendez-vous était donné pour occuper le MacDo de la gare du Nord à Paris, à l’appel de la CGT McDonald’s. Le restaurant comptait de nombreux/ses grévistes, et l’opération a été une démonstration de force. Pendant une heure, nous sommes resté-e-s à l’intérieur en scandant des slogans comme « Précaires en colère, on va pas se laisser faire » et « Frite par frite, nuggets par nuggets, nous reprendrons le magot du MacDo ». D’autres slogans formulaient des revendications concernant la sécurité, le respect de la législation sur le travail de nuit et du dimanche, ou encore l’obtention d’un treizième mois de salaire. Benoît Dagbert du syndicat CGT a pris brièvement la parole pour mettre en avant la revendication du salaire minimum à 13€/h, et les victoires remportées sur des revendications similaires par les travailleur-se-s de la restauration rapide aux USA. Des militant-e-s Solidaires, UNEF et UNL étaient également présent-e-s. À un peu moins d’une centaine, nous sommes ensuite parti-e-s en manif sauvage vers les MacDo de la Gare de l’Est et de Parmentier, qui comptaient aussi de nombreux/ses grévistes.

Suite à cette action réussie, l’objectif des grévistes et du syndicat CGT est d’étendre la grève au maximum, notamment dans les autres restaurants dépendant du même franchisé. Ils/elles font le lien entre leur revendication salariale et des mots d’ordre plus généraux contre la précarité. Ils/elles s’appuient aussi sur les pratiques d’évasion fiscale du groupe McDonald’s pour montrer que celui-ci fait des profits et pourrait donc améliorer salaires et conditions de travail. Les grévistes et leur syndicat ont donc tout intérêt à en tirer les conséquences, en élargissant leurs revendications :

  • Salaire minimum de 13€/h, majoré la nuit et le dimanche, avec un 13e mois !
  • Ouverture des livres de comptes aux salarié-e-s de McDonald’s et à leurs syndicats !
  • Contrôle des travailleur-e-s sur l’embauche, les salaires et la chaîne de production !

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Lutte de classe

Rencontre nationale du 10 juin du Front Social

Près de 500 personnes se sont réunies ce samedi 10 juin pour la rencontre nationale du Front social. D’après le recensement, le Front Social compte à la date de la rencontre nationale 23 regroupements locaux. 13 d’entre eux étaient présents. 102 structures ont rejoints officiellement le Front Social, parmi elles 79 structures syndicales (des syndicats SUD en priorités), 23 associations. Des représentant-e-s de 40 structures observatrices (non encore signataires) sont venu-e-s à cette journée organisée dans l’annexe de la Bourse du Travail, rue du Temple à côté de la place de la République, dans la salle Hénaff. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook