[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Réaction à la mort de Rémi: bilan de la manif à Paris

    écologie

    Brève publiée le 29 octobre 2014

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://paris-luttes.info/suivi-de-la-mobilisation-en-region

    2h30 : Les personnes présentes devant le commissariat se dispersent doucement.

    2h15 : Près de 80 personnes sont toujours rassemblées devant le commissariat, surveillées par une cinquantaine de policiers déployés . 23 personnes en GAV pour refus de fournir leur identité et 6 personnes inculpées pour entre autres motifs : outrages, jets de projectiles, dégradation de biens, responsabilité dans l’organisation de la manifestation. Certaines ont été transférées dans les commissariat du 5e et 6e arrondissement.

    2h00 : 60 personnes ont été relâchées finalement d’un coup, sans contrôle, une vingtaine reste en garde à vue pour refus de fournir son identité.

    1h35 : Une cinquantaine de personnes sont toujours parquées dehors entre les grilles, à l’arrière du Commissariat rue de l’Evangile et passent 3 par 3 devant les OPJ. Tous ceux qui affirment se nommer Rémi Fraisse se voient notifier une garde à vue : une vingtaine de personnes seraient déjà dans ce cas-là.

    1h00 : Quelques camarades commencent a sortir au compte goutte du commissariat mais il y aurait encore beaucoup de monde à l’intérieur. 2 Garde à vue notifiées au moins.

    00h50 : On nous avance le chiffre de 107 personnes arrêtées au total.
    Certaines ont été libérées en ayant donné l’identité de Rémi Fraisse, car l’OPJ ne s’était pas rendu compte de qui était R.F.

    00h30 : Les deux derniers convois contenant les dernières personnes de la nasse arrivent au commissariat rue de l’évangile. A ce moment là, environ 20-30 personnes ont étés libérées. Une centaine de personnes sont maintenant rassemblées en soutien devant le commissariat

    23h30 : arrivée d’une vingtaine de personne en soutien devant le commissariat

    23h15 : Deux personnes sont emmenées du comico rue de l’évangile dans un fourgon vers une destination inconnue.

    23h : Confirmation d’environ 80 interpellations déjà ou en route pour le commissariat de rue de l’Evangile dans le 18ème arrondissement, Marx Dormoy. Un appel tourne pour se réunir devant en soutien aux inculpé-e-s et pour maintenir la pression.

    22h45 : On compte au moins 50 personnes embarquées.

    22h : Encore une centaine de prisonnier d’une nasse. Les flics embarquent les gens au compte-goutte.

    21h : : Des fourgons de police sont arrivés sur place. L’intention a l’air d’être clairement d’embarquer les gens prisonniers de la nasse.

    20h20 : 150 personnes pris dans une nasse. L’ambiance reste très tendue.

    20h15 : Une partie de la manif a attaqué les portes de l’Hôtel de Ville. Les flics réagissent en attaquant de tous les côtés et resserrent ce qui ressemble de plus en plus à une nasse.

    20h : Quasiment de mille personnes. Pas possible de décollé de l’Hôtel de Ville même il y a moyen de passer par petits groupes dans les deux sens.

    19h45 : Le rassemblement part en manif sauvage mais se fait bloquer directement au niveau de la rue de Rivoli.

    19h30 : Environ 300 à 400 personnes. Les flics bloquent l’accès au niveau du pont de Notre Dame et fouillent les sacs.

    18h30 : Contrôles de flics M° Saint Paul et M° Hôtel de Ville
    Présence de nombreux flics autour de Châtelet