[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Gilets jaunes

La mobilisation après l’attentat de Strasbourg: quelques notes sur la situation

L’attentat de Strasbourg est une bénédiction pour le gouvernement. Le 20 novembre, Castaner osait culpabiliser les gilets jaunes en brandissant la menace terroriste. Les gilets jaunes mettaient en péril le pays parce que les forces de l’ordre délaissaient la lutte anti-terroriste pour se concentrer sur la répression des gilets jaunes. L’attentat a donc eu lieu. Immédiatement, le gouvernement a utilisé l’attentat pour culpabiliser les gilets jaunes qui voudraient continuer la mobilisation. Tout le pays devait s’unir derrière son gouvernement face à la menace terroriste : pas question de manifester samedi. Le gouvernement a aussi pris le prétexte de l’attentat et de « Vigipirate renforcé » pour multiplier les interventions policières afin de démonter les barrages de gilets jaunes.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Gilets Jaunes : des cahiers de doléances aux mesures concrètes

Le mouvement des Gilets Jaunes est riche à bien des égards. Une large partie de la population parmi laquelle une forte proportion d’exploité·e·s se mobilise contre la politique de Macron et de son gouvernement. Mais le mal est plus profond que la seule tête de Macron, il s’agit d’une mobilisation large contre l’injustice sociale qui fait qu’une majorité peine à boucler les fins de mois (ou même simplement à les commencer), alors qu’une poignée s’enrichit et vit bien grassement. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

France

Derrière les bons sentiments... Macron protège les riches et nous arnaque !

Au début de son discours, Jupiter a pris son air martial pour dénoncer les violences des méchant.e.s gilets jaunes. Ce larbin du grand capital n'a visiblement pas mesuré l'indécence de son propos : alors que des dizaines de gilets jaunes et de lycéen.ne.s ont été mutilé.e.s, que 150 lycéen.ne.s ont été humilié.e.s et insulté.e.s pendant des heures à Mantes-la-Jolie, que des centaines de personnes ont été arrêtés sans aucun raison, juste pour faire peur et dissuader les gens de manifester, il s'offusque des bris de vitrines et des feus de poubelle. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Education

Les gilets jaunes et nos élèves nous montrent la voie: tou-t-e-s ensemble, on peut gagner

Sur le papier, le SNES-FSU, Sud-Education, la CGT-Educ’Action et le SN-FO-LC sont pour l’abrogation de Parcoursup, de la réforme du bac et de celle des lycées (général-technologique et professionnel). Mais les directions syndicales n’ont pris aucune initiative en ce sens-là depuis des mois, bien que la profession soit majoritairement opposée à ces contre-réformes.  Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Acte 4 des Gilets Jaunes a Paris : le soulèvement en marche

La détermination des gilets jaunes n’est plus à démontrer, mais elle mérite bien qu’on insiste sur elle et qu’on la salue. Dès le matin, des groupes ont tenté de rejoindre les Champs Elysées puis c’est dans toute la ville qu’ont eu lieu des rassemblements, des manifestations sauvages (entendues comme manifestations sans parcours déposé en préfecture), des affrontements contre la police. Saint-Lazare, Madeleine, Opéra, Concorde, République, Rivoli, partout dans Paris se répandait le souffle de la révolte qui emporte tout sur son passage Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Syndicalisme

Les directions syndicales protègent Macron : que pouvait on réellement attendre d’autre ?

Ce jeudi s’est réunie l’intersyndicale au complet pour discuter de la situation sociale et du mouvement des Gilets Jaunes. Le résultat de cette réunion a été un  texte ignoble que seul Solidaire n’a pas signé) dans lequel les différentes directions appelaient expressément Macron à les concerter (le fameux « dialogue social ») mais, pire encore, ont condamné les violences des manifestants de samedi. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Pour chasser Macron et imposer nos revendications : Grève générale !

Le Premier Ministre, Edouard Philippe a annoncé un moratoire de 6 mois sur les hausses de taxes sur le gazole et l’essence, sur les hausses de prix du gaz et de l’électricité, et sur le durcissement du contrôle technique. Quant à la hausse du SMIC de 3% dont il a osé se vanter, c’est la hausse mécanique pour annuler l’effet de l’inflation et des baisses de cotisations salariales. Bref, une aumône pour gueux !

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

À bas les porte-paroles autoproclamé·e·s: Dehors l’extrême-droite ! Élisons nos propres représentant·e·s pour prendre en main notre lutte !

Nous avions dénoncé dans un précédent article la volonté de certains de s’autoproclamer porte-paroles et représentants de la mobilisation en cours, notamment pour aller négocier avec le gouvernement. La pression a fait que ces dernier·e·s ont dû se révoquer par eux et elles même, renoncer à rencontrer Edouard Philippe à Matignon. C’est une première victoire.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Appel des Gilets jaunes de Commercy à des Assemblées populaires partout

Les gilets jaunes de Commercy lancent un appel à toute la population ! L'appel est publié ici sous format texte et vidéo.

Samedi 1er décembre, un péage gratuit à Gye près de Toul a été organisé avec 200 gilets jaunes, face à 6 flics : le péage est resté gratuit toute la journée ! Puis une soupe populaire a été préparée en commun et offerte aux habitants de Commercy, suivie d'une collecte pour le Téléthon.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

1er décembre : Climat insurrectionnel partout en France ! Amplifions et organisons la mobilisation !

La mobilisation a franchi un cap aujourd'hui. Malgré la répression et la pluie, les gilets jaunes ont déferlé partout en France. La rage et la colère sont immenses. De façon grossière, le gouvernement ment sur le nombre de manifestants : 75.000 en France dont 5.500 à Paris ! Autrement dit, il y aurait eu un policier pour un manifestant ! C'est ridicule. Nous étions plus de 5.000 autour de l'Opéra vers 14h. Et nous ne représentions qu’une partie des manifestant.e.s présent.e.s. Nous étions plusieurs dizaines de milliers dans les rues à Paris. Et nous étions plusieurs centaines de milliers en France.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Voir les articles précédents

Voir l'ensemble de nos articles