[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Manif à Paris en soutien à Kobanê

    international Irak Syrie Turquie

    Brève publiée le 1 novembre 2014

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

     Paris, 1 nov 2014 (AFP) - "Sauvons Kobané", "soutenons la résistance" des Kurdes contre "les barbares" du groupe Etat islamique: quelques centaines de manifestants, essentiellement des Kurdes venus en famille, ont répondu samedi à Paris à l'appel de la "Journée mondiale contre Daesh".Les manifestants ont défilé de la Bastille à la place de la République, en soutien aux combattants kurdes défendant la ville syrienne de Kobané assiégée par les jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI), a constaté une journaliste de l'AFP.

    "C'est pour l'avenir de l'humanité qu'il faut sauver Kobané", lance Berivan Akyol, porte-parole de la coordination démocratique des Kurdes en France, juchée sur la plateforme d'un camion.

    Rahima, 28 ans, "d'origine kurde mais avant tout citoyenne française", demande "plus de soutien de la communauté internationale". La jeune chargée d'affaires critique "la Turquie où les aides destinées à Kobané sont stoppées".

    Kawa, 18 ans, étudiant en première année de droit, déplore "un massacre perpétré dans l'indifférence" et veut qu'une "solution soit trouvée pour le Kurdistan".

    Les manifestants, de tous âges, parfois venus en famille, arboraient des drapeaux kurdes et de nombreuses pancartes appelant à "la résistance". Des femmes, en tenue traditionnelle, étaient parmi les plus ardentes à appeler à "défendre la liberté".

    Des élus communistes, ceints de l'écharpe républicaine, étaient présents, ainsi que des membres du NPA, du Front de gauche, du Parti de gauche, et des organisations syndicales, de Palestiniens, de Berbères, d'Arméniens ou encore de Tamouls. 

    Des milliers de Kurdes ont manifesté samedi à travers la Turquie. Des manifestations étaient également prévues à Londres et Berlin.