[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Échirolles (38) : les facteurs entament leur 3e semaine de grève !

lutte-de-classe

Brève publiée le 21 mars 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Depuis le mois de novembre, les facteurs d’Échirolles (banlieue sud de Grenoble) sont en lutte pour défendre leur bureau de poste et leurs conditions de travail.

En effet, La Poste a non seulement décidé d’imposer à tous les facteurs du département une réorganisation de leur temps de travail en mettant en place une pause méridienne obligatoire, mais également de fermer leur bureau pour réaliser une opération immobilière juteuse.
La pause méridienne aurait pour conséquence de changer les horaires de tous les facteurs en les faisant travailler matin et après-midi. Cette pause est un prétexte pour supprimer des tournées et casser encore un peu plus le métier de facteur. Sur cette revendication, La Poste a reculé la semaine dernière.
Quant à la délocalisation, les facteurs seraient dispatchés comme des pions dans deux centres courrier de communes voisines. Tournées rallongées et restructurées, entassement dans des centres, La Poste ne recule devant rien pour faire toujours plus de profit, quitte à mettre la santé des agents en danger.

Un large soutien populaire
Depuis novembre, la mobilisation ne faiblit pas et recueille un large soutien de la population, des commerçants de la ville et des élus attachés à un service public de proximité et de qualité. Une pétition a déjà reçu plusieurs milliers de signatures. Samedi dernier, un comité de soutien a été lancé et un grand loto a permis de rassembler plus de 200 personnes, dans une soirée festive où facteurs et usagers ont pu se retrouver et échanger.
De son côté, La Poste préfère se faire épingler par l’inspection du travail et embaucher des intérimaires pour couvrir les tournées. Elle n’hésite pas non plus à menacer les agents. Tout est bon à sacrifier au dieu du profit.
Mais malgré ces méthodes, la mobilisation ne faiblit pas, et les facteurs entament leur 3e semaine de grève. Prochaine étape, une marche de soutien samedi 21 avril à 10 h devant la mairie d’Échirolles.

(source : NPA)
Pour donner à la caisse de grève, chèques à SUD PTT, 12 bis rue des Trembles 38100 Grenoble, avec au dos la mention « grève d’Échirolles »