[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

L’incitation au viol en musique, pignon sur rue à Paris !

féminisme

Brève publiée le 25 mars 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://effrontees.wordpress.com/2015/03/24/lincitation-au-viol-en-musique-pignon-sur-rue-a-paris/

Le groupe de musique « VIOL » sera présent le 27 mars à Paris, pour un concert organisé à « La mécanique ondulatoire » dans le 11ème arrondissement.

Viol

Sous couvert d’un style trash et prétendûment anti-conformiste, les paroles de leur chanson phare, « Viol », est un appel sans ambigüité à ce crime sexiste.

Voici les paroles de la chanson :

« Petite bourge endimanchée,
Tu contournes les rues mal famées.
Préparée pour ton blaireau de copain,
Prépare-toi à encaisser mon gourdin !

Dans la rue tu m’as provoqué ;
Petite pute à souliers !
Tu pensais te faire sauter par ton mec,
Mais dans une poubelle je vais te prendre à sec !

Viens, connasse !
Ici, dans ta face !
Ouvre-toi, putain !
Le viol, mon instinct !

Comme c’est bon de te violer,
Toi qui ne m’étais pas destinée.
Tu chiales, affalée dans mon sperme !
C’est ta faute, alors tu la fermes ! »

effrontées

Dans un pays où une femme est victime de viol toutes les 7 minutes, nous trouvons cette incitation aux violences faites aux femmes, à peine 20 jours après la Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 mars, scandaleuse, dangereuse pour les femmes, indigne des principes de notre République, répréhensible au regard de nos textes de loi qui punissent l’incitation aux agressions sexuelles et au viol.

Nous interpellons la direction de la salle de concert « La mécanique ondulatoire », la Mairie de Paris et le Secrétariat d’état en charge des droits des femmes, à la fois pour interdire la participation du groupe « VIOL » à cet évènement, pour interdire les productions d’un groupe qui porte comme nom une incitation au crime, ce qui se vérifie dans le contenu de leurs chansons, et pour promouvoir une loi plus globale contre le sexisme, dont vous pouvez découvrir l’argumentaire ici :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/832069-violez-la-apres-le-derapage-d-aldo-naouri-a-quand-une-loi-contre-le-sexisme.html

Au plus grand nombre, n’hésitez pas à interpeller la salle de concert à cette adresse mail :

lamecanique.ondulatoire@gmail.com

Et signez notre pétition pour une loi globale anti-sexisme !

Merci d’ores et déjà aux premiers retours sur twitter d’Hélène Bidard, adjointe à la Maire de Paris chargée de la question des droits des femmes, de François Vauglin, Maire du onzième arrondissement de Paris, de Jacques Boutault, Maire du deuxième arrondissement de Paris, et de Danielle Simonnet, Conseillère de Paris.

Bidard twitter

Maire 11e jpg Simonnet jpgBoutault

la-mecanique-ondulatoire-paris-1363586738