[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Sous-traitance : reconstituer la communauté de travail !

syndicalisme

Brève publiée le 24 mai 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://ouvalacgt.over-blog.com/2015/05/sous-traitance-reconstituer-la-communaute-de-travail.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

Le syndicat CGT HPE (Hôtels Prestige et Economiques) de Paris vient de publier une plaquette de 28 pages (voir ci-dessous à télécharger en cliquant sur l’image), qui est un très bon outil syndical sur le sujet hyper sensible de la sous-traitance.

Le titre même de la plaquette pose le débat : face à l’éclatement de la communauté de travail développée par le capitalisme avec toutes les variantes de la sous-traitance et de la précarité, comment « reconstituer » la communauté de travail, et donc l’unité de classe des travailleurs contre le capital. Sujet brûlant, auquel tous les syndicalistes sont confrontés dans les entreprises un peu importantes, simplement déjà par la restauration, le nettoyage et le gardiennage.

La plaquette montre le travail effectué par ce syndicat depuis plusieurs années, illustré par les grèves, luttes et travail syndical quotidien. Nous avions rapporté la grève au Palace Hyatt Vendôme (voir « Nettoyage CGT : le côté lumineux et le côté obscur de la Force »), et cette plaquette tombe fort bien pour généraliser le combat général contre la sous-traitance (voir la section de ce blog « Sous-traitance, précarité et dumping social »).

C'est un travail syndical de fond

  • Qui met au premier plan la lutte contre la sous-traitance, pour la ré-internalisation de l’activité, mais n’abandonne pas pour autant la lutte pour « l’égalité des droits » pour le personnel sous-traitant.
  • Qui met au premier plan le combat de classe, la grève, mais n’abandonne pas pour autant le combat juridique pour appuyer la lutte.
  • Qui met au premier plan la défense des personnels, mais n’abandonne pas la dénonciation des syndicats réformistes pourris, comme les pratiques mafieuses de la CGT Ports et Docks (même si ce n’est pas dit explicitement dans la plaquette, c’est quand même le syndicat qui était en cause dans toutes les procédures juridiques évoquées jusqu’à la Cour de Cassation).
  • Qui permet la formation et l’éducation d’une toute une nouvelle génération de militantes et de militants sur le terrain, et dans un secteur très difficile du prolétariat.

Bref vraiment un bon boulot.
Nous invitons tous les camarades à reprendre et diffuser cette plaquette, à l’adapter à leur secteur d’activité. Le combat contre la sous-traitance est totalement absent des repères revendicatifs remis en débat pour le futur congrès confédéral, espérons qu'on verra apparaître cette lutte  pour l'unité de classe ! Mais quand on voit que le travail interfédéral dans le nucléaire a été liquidé par la confédération (« Sous-traitance nucléaire : la CGT fait retraite en rase campagne ») alors qu’il n’en restait déjà qu’à l’égalité des droits, et n’a été repris en charge que par l’Energie, on se fait un peu de souci... Le corporatisme a encore quelques beaux jours devat lui !

Après le film « On a grevé », cette plaquette est au contraire un pas en avant positif, et il faut la faire largement connaître !