[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Martinez et la lutte des classes : Au dessous du niveau 1 !

syndicalisme

Brève publiée le 8 juin 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://communisteslibertairescgt.over-blog.net/2015/06/martinez-et-la-lutte-des-classes-au-dessous-du-niveau-1.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

Nous reproduisons ici un extrait de l'article des Echos du 8 juin qui rend compte de l'intervention de Martinez dans un club dédié au "dialogue social" :

Le cégétiste a bien sûr rappelé l'opposition de son organisation à la loi Macron et à la réforme du dialogue social. Mais il a aussi souligné qu' « une entreprise qui marche bien est une entreprise qui n'a pas de conflits, où on s'écoute les uns les autres », et expliqué qu'il ne se « lève pas tous les matins en [se] demandant combien de grèves on va faire aujourd'hui ». S'il a réaffirmé qu'il « y a nécessité que la loi fasse loi alors qu'aujourd'hui c'est l'exception qui fait la règle », Philippe Martinez s'est déclaré « d'accord, à chaque fois que c'est nécessaire, pour que les salariés puissent donner leur avis sur un accord d'entreprise, mais à condition qu'ils se décident en toute liberté ».

Camarade Martinez, l'entreprise sans conflit marche bien...pour le patron ! Le syndicalisme de classe exprime le conflit irréconciliable entre les intérêts du patron et de ses salariés. Les militants ont vocation à entrainer leurs collègues dans le conflit, d'abord pour améliorer l'ordinaire mais aussi pour préparer l'extraordinaire : l'appropriation collective des moyens de production !