[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Echos des mobilisations à La Poste

lutte-de-classe

Brève publiée le 16 juin 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://npa2009.org/actualite/echos-des-mobilisations-la-poste

Diverses mobilisations ont lieu contre les suppressions de poste, les dépassements d'horaires et les réorganisations.

Dardilly (69)

Lors des négociations liées au dépôt d’un préavis de grève par SUD, les facteurs de Dardilly ont obtenu exactement les mêmes garanties qu’il y a 4 ans (où grève reconductible de plusieurs semaines). Malgré 4,4 suppressions d’emplois (qui touchent principalement les services autres que les facteurs eux-mêmes), les collègues conservent le paiement des dépassements horaires, et obtiennent le maintien de leur régime de travail, sans possibilité de changement des jours de repos. Vendredi la direction disait « on lâche rien » et lundi matin, ils ont tout lâché. Rumeurs de possibles mouvements dans le 01 et le 42… Peut-être que la direction a eu peur de l’effet de contagion alors qu’elle était de toute façon parvenue à supprimer des emplois ?

La Réunion

L'intersyndicale Sud PTT, CGTR PTT et FO COM a déposé un préavis de grève illimitée concernant l'ensemble du personnel du centre courrier de Saint-Denis pour ce mardi 16 juin 2015, pour protester notamment contre le manque de personnels, et contre la discrimination envers les grévistes.

Nancy

Une grève reconductible a commencé lundi à Nancy (le centre dessert Tomblaine, Jarvile, Laneuveville , Art-sur-Meurthe, Malzéville et Nancy) à l'appel de Sud-CGT-FO. 50% de grévistes, le piquet de grève a regroupé 100 personnes. Les facteurs de battent contre une fermeture de centre, contre la pause méridienne, contre les suppressions de postes et la dégradation des conditions de travail. 

Paris 18 (guichets)

Les postiers de 5 bureaux de Paris 18ème (Bichat, Montmartre, Porte de la Chapelle, Vauvenargues et Marx Dormoy) ont décidé lundi la reconduction de la grève au lendemain, pour faire face à la suppression de postes. Appel SUD-CGT. Ils étaient 40 en AG ce matin, après s’être rassemblés devant la mairie du 18ème, juste à côté du centre de distribution.

A Bichat, ce sont même les conseillers bancaires qui se sont joints au mouvement, dont l’objectif est d’empêcher 3 suppressions d’emplois, l’automatisation et l’externalisation d’une partie de l’activité et la fermeture d’une annexe. Nouveau rassemblement à 17h aujourd’hui, avec 50 personnes, plutôt des soutiens (usagers, élus, militants d’autres centres). CGT plus présente que SUD, du moins dans le rassemblement du soir. Possibilités d’extension sur au moins un autre bureau guichet du 18ème.

Paris 15

Fraîchement débarquée à Paris 15, la nouvelle direction a décidé de revenir sur l’un des acquis des 51 jours de grève de 2014. Elle veut faire sauter la limitation des OS (recommandés, lettres suivies limités à 35 le lundi, 40 en semaine et 32 le samedi). En parallèle, La Poste organise l’avis d’office des lettres recommandées de syndics. Délégation de masse prévue cette semaine SUD-CGT. Poursuite disciplinaire contre le secrétaire de section CGT.

Vendée

En Vendée, préavis illimité départemental SUD sur 12 sites (plus des préavis locaux CGT sur certains centres) à partir de lundi 15, 60% de grévistes ce jour à Challans, 75% à Aizenay. Manif à Challans. La grève a été reconduite sur les deux centres.

Manif contre la répression à la direction départementale de Nantes le 23 juin à l’appel de SUD 44-85. 

Bouches-du-Rhône

Vendredi 12 et samedi 13 juin, les bureaux de Marseille 13, Marseille 15 et Allauch ont débrayé majoritairement, contre les restructurations et la dégradation des conditions de travail. Lundi 14, c'était au tour de Martigues/Port de Bouc de partir en grève très majoritaire. Des AG ont eu lieu dans plusieurs autres centres de la région marseillaise… 3 autres centres sont susceptibles de partir en grève lundi prochain. 

Drôme-Ardèche

Sur la plateforme courrier de Beaumont-lès-Valence, mais aussi du côté de Romans et de Tournon, les facteurs ont cessé le travail. Le piquet de grève le plus important se situe du côté de Beaumont-lès-Valence avec 70 à 80% de grévistes selon la CGT, 29% selon la direction.

À l’origine du mouvement, la nouvelle organisation imposant aux facteurs une pause méridienne de 45 minutes, rallongeant leur tournée, ainsi que le principe de sécabilité en cas d’absence d’un facteur, les autres devant se répartir sa tournée. Également, sur la plateforme courrier de Beaumont, le déménagement et la réorganisation du travail passent mal. Aujourd’hui en fin de matinée, une délégation de grévistes a été reçue par le chef d’établissement de Beaumont. Entrevue qui n’a pas abouti. Les grévistes décidant la reconduction du mouvement pour demain. (source Le Dauphine.com du 15 juin 2015, un reportage aussi sur France 3).