[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    MigrantEs : Et maintenant assignéEs à campement !

    NPA

    Brève publiée le 3 juillet 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Communiqué du NPA. MigrantEs : Et maintenant assignéEs à campement !

    L'intervention policière violente pour expulser le campement à la Halle Pajol le 8 juin avait choqué. Depuis les migrantEs ont été chasséEs de plusieurs autres endroits. Ils et elles sont revenuEs s'installer à la Halle Pajol depuis dix jours.

    Ce jeudi soir, 2 juillet, ils et elles avaient décidé de manifester après un mois d'errance, un mois de mépris et de mensonges de la part des autorités, en passant devant tous les lieux de leur lutte.

    Surprise ! Cette fois un dispositif policier délirant avait été installé devant chacun de ces lieux et visait à les empêcher... d'aller ailleurs que leur campement. La manif a été bloquée après 100 mêtres et la confrontation avec les CRS et les gendarmes mobiles a duré près de trois heures tandis que tout le camp était cerné.

    Hier les migrantEs n'avaient pas le droit d'installer un campement. Aujourd'hui ils et elles n'ont pas le droit de le quitter.

    En fait, derrière ce revirement étrange, la logique du pouvoir reste la même : les migrantEs peuvent crever dans la rue, c'est même ce que veulent les autorités (si ça peut en dissuader d'autres...), mais surtout il faut qu'ils et elles crèvent dans l'invisibilité. C'est l'humanité version PS.

    Manque de chance pour le gouvernement PS et tous les racistes : ce soir les migrantEs ont montré qu'ils et elles étaient bien là, visibles et encore debout.

    Montreuil, le 3 juillet 2015