[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Villes insurgées et guérilla au Kurdistan, affrontements à Istanbul

    international Turquie

    Brève publiée le 18 août 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.secoursrouge.org/Turquie-Kurdistan-Villes-insurgees-et-guerilla-au-Kurdistan-affrontements-a

    Après avoir mené les premiers soulèvements dans le Kurdistan du Nord dans les années 1990, dans la ville et le district de Cizre (province de Şırnak) s’est à nouveau insurgé et l’Assemblée de la ville a déclaré « l’auto-gouvernance » en réponse à la politique de guerre du gouvernement AKP. Les jeunes ont creusé des tranchées et érigé des barricades dans les quartiers de Nur, Yafes, Cudi, Sur et Konak et en dix autres zones. C’est à Varto, dans la province de Mus, après des accrochages sévères ces derniers jours, et un couvre-feu imposé des deux côtés, les insurgés ont réussi à se barricader dans le centre-ville, creusant des tranchées pour prévenir l’entrée de véhicules militaires. Toute la journée, des patrouilles du PKK, armées de fusils mitrailleurs et de lance-roquettes ont circulé dans le centre-ville. Un tir des forces de sécurité turques a tué quatre habitants de la ville.

    Barricades et tranchées à VartoBarricades et tranchées à Varto

    Par ailleurs, l’offensive de la guérilla du PKK se poursuit : des actions armées ont eu dans les régions d’Amed (barrage routier, attaque d’une poste de garde, de deux bases militaires), de Siirt (barrages routier), de Mardin (attaque d’un poste de garde), de Bingöl (destruction de tours de télécommunication), de Bitlis (barrages routiers, attaque d’un poste de garde), d’Erzurum (barrages routiers, destruction de tour de télécom) de Hatay (destruction d’un véhicule blindé), dans le Dersim (destruction de tours de télécom), de Xakrkê (attaque d’un poste militaire). L’armée turque a lancé plusieurs opération, notamment dans la région d’Hakkari où elle a essuyé des pertes. A plusieurs reprises, les troupes turques ont effectués des tirs d’artillerie à partir de leurs bases harcelée par la guérilla. Plusieurs civils ont été tués et ces tirs ont provoqué des incendies de forêt.

    Des heurts violents ont opposés de jeunes manifestants partisans du PKK (membres de l’YDGH) pendant plus de trois heures dimanche à l’aube, à Istanbul. Les affrontements ont eu lieu après 23 nouvelles opérations policières, samedi dans la ville, dans les banlieures populaires de Kucukcekmece et Bagcilar. 15 membres présumés du PKK ont été arrêtés. La police a usé de gaz et de canons à eau face aux manifestants qui jetaient pierres et cocktails Molotov..