[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Tâches ménagères: Que font les hommes à la maison?

féminisme

Brève publiée le 29 octobre 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.20minutes.fr/societe/1719347-20151029-taches-menageres-font-hommes-maison

SOCIETE Une étude qui paraît ce jeudi s'est penchée sur l'évolution du temps parental et domestique des hommes et des femmes au cours des 25 dernières années...

Faire les courses, la cuisine et s’occuper des enfants, tout ça a longtemps été l’apanage des femmes. Toutefois, au cours des vingt-cinq dernières années, la répartition des tâches domestiques et parentales a évolué au sein des couples, selon une étude à paraître ce jeudi dans la revue Economie et Statistique, l’une des publications de l’Insee. Mais la parité est-elle au rendez-vous ? 20 Minutes fait le point.

Moins de tâches domestiques

Les auteures de l’étude ont constaté une baisse significative du temps consacré par les femmes aux tâches domestiques. Peut-on alors en déduire que les hommes en font plus ?Pas nécessairement. « Il n’y a pas eu d’évolution notable du temps domestique des hommes au cours des 25 dernières années », note Ariane Pailhé, coauteure de l’étude et chercheuse à l’Ined. « Si l’écart entre hommes et femmes s’est réduit, c’est parce que les femmes en font moins à la maison qu’avant, précise-t-elle. Même si on constate dans le même temps que dans un quart des couples, l’homme accomplit davantage de tâches domestiques que sa conjointe ».

En cause : la progression du niveau d’instruction des femmes et leur accès à l’emploi, qui les a libérées de leurs seuls rôles familiaux. Mais aussi le degré des exigences domestiques : le temps où il fallait repasser jusqu’aux taies d’oreiller et cuisiner chaque jour un menu avec entrée, plat et dessert est révolu. « Il y a eu un changement dans les normes. On ne mange plus de la même manière : les plats cuisinés, livrés à domicile et les déjeuners pris à l’extérieur ont fait gagner du temps. En moyenne, on passe chaque jour 30 minutes de moins à la cuisine », confirme Ariane Pailhé. Mais au bout du compte, les femmes accomplissent toujours aujourd’hui les deux tiers des activités domestiques.

Des pères plus investis

A défaut de passer plus souvent l’aspirateur ou de s’occuper du repassage, les hommes sont aujourd’hui des pères plus investis, d’autant que leur implication auprès de leur progéniture est plus valorisée qu’auparavant. Mais ils ne sont pas les seuls. « Pères et mères consacrent plus de temps qu’il y a vingt-cinq ans à leurs enfants. Les parents d’aujourd’hui mettent l’accent sur une éducation plus active et de qualité », analyse la chercheuse.

Mais là encore, la parité n’est pas vraiment atteinte et nombre d’activités liées aux enfants restent genrées. Résultat : les soins aux enfants, les devoirs scolaires et les trajets d’accompagnement sont encore assurés aux trois quarts par les mamans. « Les pères s’investissent plus sur les loisirs, les activités sportives ou culturelles à partager avec leurs enfants. Les hommes sont plus sur des temps choisis, indique Ariane Pailhé, moins répétitifs et contraignants ». Et, là encore, laissent aux femmes le soin d’assurer plus des deux tiers des tâches liées aux enfants.