[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Hénin-Beaumont: Le Secours Populaire "traité en ennemi" par le FN

    Brève publiée le 8 novembre 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.20minutes.fr/lille/1725983-20151107-henin-beaumont-secours-populaire-dit-traite-ennemi-municipalite-fn

    POLITIQUE L'antenne du Secours Populaire à Hénin-Beaumont s'estime privée de stand au Marché de Noël par «vengeance politique»...

    Entre Steeve Briois et certaines associations, ce n’est toujours pas l’entente cordiale. Dix-huit mois après l’élection du maire FN de Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), une nouvelle polémique est apparue au sujet du marché de Noël.

    Dans un communiqué de presse envoyé ce samedi, l’antenne locale du Secours Populaire (SPF) regrette d’avoir été « privée » de stand sur le marché héninois, par « vengeance politique ». Explication : la présidente du comité héninois de l’association caritative, Dorothée Fizazi, est aussi la secrétaire d’une cellule de quartier du parti communiste.

    Ce détail n’a visiblement pas échappé à l’adjoint à la Vie associative, Christopher Szczurek (FN) : « Le groupe d’opposition que vous soutenez s’est prononcé contre le budget 2015 dans tous ses chapitres », rappelle l’élu frontiste dans un courriel explicatif. « Je vous invite donc, pour l’année prochaine, à demander à David Noël (patron du PCF à Hénin-Beaumont) de ne plus se prononcer contre le budget du marché de Noël ».

    Jamais informée de l’ouverture des inscriptions

    Un étonnant mélange des genres que Dorothée Fizazi et le PCF dénoncent avec force : « Je ne fais pas de politique au Secours Populaire, mais mes engagements de citoyenne sont libres », précise le communiqué à en-tête du Secours Populaire.

    Formellement, l’association n’est pas « privée » de marché, puisqu’elle ne disposait déjà pas de stand en 2014. Mais le SPF aurait aimé en tenir un cette année, comme en 2013, pour mettre en valeur et financer ses actions auprès des démunis. Problème : elle n’a jamais été informée de l’ouverture des inscriptions.

    L’adjoint dénonce une « cabale »

    « Le partenariat entre la mairie et les associations a été fait (…) en reprenant le listing de l’année dernière », se justifie la municipalité.

    L’argument ne convainc pas du tout Dorothée Fizazi : « Le Secours Populaire d’Hénin-Beaumont est aujourd’hui pris en otage et traité en ennemi politique par la municipalité comme d’autres associations l’ont été avant nous ».

    De fait, sur le blog de Steeve Briois, Christopher Szczurek va plus loin en estimant que le Secours Populaire est « victime de la cabale de ses amis politiques contre les manifestations de notre ville ».