[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    USA : Au pays des violences policières et racistes

    USA

    Brève publiée le 8 janvier 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://npa2009.org/actualite/international/usa-au-pays-des-violences-policieres-et-racistes

    Pour la première fois aux États-Unis, les bavures policières ont été comptabilisées de façon indépendante. Le FBI ne fournit pas de données exhaustives et ne rend public que son recensement dit des « homicides justifiés », soit les criminels tués dans le cadre de la loi par les forces de l’ordre. Une façon de dissimuler les bavures... En 2014, le bilan officiel avait été de 444 morts.

    Face à l’ampleur des bavures et en particulier sous la pression du mouvement Black Lives Matter né des mobilisations suite à l’assassinat par un policier d’un jeune noir à Ferguson, deux journaux, l’édition américaine du Guardian et le Washington Post, ont tenu leur propre recensement en 2015. La ministre de la Justice Loretta Lynch s’est sentie obligée face à la colère et au mécontentement  d’annoncer une étude, reconnaissant que des données statistiques complètes étaient « cruciales pour la transparence et l’attribution des responsabilités ». Peut-être aussi pour que la vérité soit dite et les comportements racistes de la police dénoncés et condamnés.

    Permis de tuer

    Plus de 1 134 civils tués, tel est donc le sinistre bilan 2015 de la police américaine. Dans la majorité des cas où les policiers ont abattu un agresseur armé, cet individu était blanc. Mais pour les cas où le danger était moindre, les Noirs, qui constituent seulement 6 % de la population américaine, représentent 40 % des personnes non armées abattues par les policiers !
    Les Afro-Américains âgés de 15 à 34 ans, qui ne constituent pourtant que 2 % de la population, ont représenté plus de 15 % des 1 134 personnes tuées par les flics. Un jeune homme noir a neuf fois plus de probabilités que n’importe quel autre Américain d’être tué par la police, et cinq fois plus qu’un autre Américain du même âge. Enfin, environ un quart des Afro-Américains tués en 2015 n’étaientpas armés, contre 17 % des Blancs...

    Ces sinistres statistiques sont rendues publiques au moment où, le 28 décembre dernier, était annoncé que le policier blanc qui avait abattu dans l’État de l’Ohio Tamir Rice, un garçon noir de 12 ans qui brandissait un pistolet jouet ,  ne serait pas poursuivi par la justice... Le jeune garçon est mort il y a un peu plus d’un an, alors que de nombreux Américains manifestaient depuis des semaines contre l’impunité dont bénéficient la plupart des policiers blancs impliqués dans la mort de Noirs. Selon The Guardian, des membres des forces de l’ordre n’ont été mis en examen pour crime que pour dix-huit des bavures mortelles commises en 2015. Un véritable permis de tuer.

    La semaine de la publication de ces statistiques, des flics en patrouille à Chicago, appelés pour une simple dispute familiale, ont abattu un homme de 19 ans et sa voisine, mère de cinq enfants. Le premier, Quintonio LeGrier, brandissait une batte de base-ball et souffrait de troubles psychiatriques, et la deuxième, Bettie Jones, n’a selon ses avocats fait qu’ouvrir sa porte...

    Yvan Lemaitre