[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Fermeture de Tolbiac : une décision scandaleuse !!

    Khomri Tolbiac

    Brève publiée le 17 mars 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    FERMETURE DE PMF ET CASSIN : UNE DECISION SCANDALEUSE !

    Nous avons appris ce jour à 20h, par mail du Président de l’Université Paris 1, la fermeture administrative des centres PMF et René Cassin. Cette décision a soi-disant été prise pour « préserver la sécurité de la communauté universitaire en prévision des manifestations prévues ce jeudi 17 mars 2016 contre la loi El-Khomri ».

    Nous dénonçons fermement cette décision qui ne vise en réalité qu’à empêcher tout débat démocratique au sein de notre université. En effet, une assemblée générale était prévue ce jeudi 17 mars à 10h, au centre PMF, suivie d’un départ commun à la manifestation de 14h à République. Alors que ce matin la direction de l’Université envoyait un mail à l’ensemble des composantes pour inviter les enseignantEs à ne pas prendre en compte les absences et à reporter les examens écrits ou oraux prévus ce jour, elle prend ce soir la décision de bafouer les droits les plus élémentaires des étudiants à se rassembler et débattre, sous couvert de mesure de « sécurité ». Pourtant, deux assemblées générales se sont déjà tenues depuis deux semaines en rassemblant plusieurs centaines d’étudiantEs, et aucun incident n’y est survenu.

    Cette décision est un nouveau symptôme du mépris que nous renvoie le gouvernement depuis le lancement de son projet de loi. Alors que nous sommes la génération la plus touchée par le chômage et la précarité, nous n’aurions pas le droit de débattre de ce projet de loi, et encore moins de nous y opposer. La large contestation qui s’est exprimée dans la rue le 9 mars, où plus de 500 000 lycéenNEs, étudiantEs et travailleurSEs ont défilé, est complètement légitime.

    Nous appelons l’ensemble des étudiantEs et salariéEs de l’Université Paris 1 à continuer de débattre et de se mobiliser. Nous sommes déterminés à ne pas nous laisser intimider par cette décision scandaleuse. Nous appelons donc l’ensemble de la communauté universitaire de Paris 1 à se retrouver demain dès 8h devant les portes du centre PMF pour échanger et débattre dans un cadre festif (musique - ramener vos instruments-, bouffe, pancartes...), et nous invitons l’ensemble des étudiantEs et salariéEs de l’Université à se réunir en Assemblée générale à 10h, comme cela a été décidé en AG mardi 15 mars.

    Face à la répression, notre force reste la mobilisation !