[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Les Goodyear au congrés de la CGT à Marseille

syndicalisme

Brève publiée le 18 avril 2016

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.frontsyndical-classe.org/2016/04/les-goodyear-au-congres-de-la-cgt-a-marseille.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=not-for-profit-charities-causes

Et  c'est donc avec impatience et avec joie que nous attendons cette intervention : de quoi nourrir concrétement le débat du congrés en prise directe avec les luttes des travailleurs exposés à la répression et décidés à ne plus laisser faire le MEDEF, l'oligarchie et le pouvoir socialiste.

Bien loin donc du "dialogue social" et de l'institutionnalisation syndicale.

La vraie vie quoi et qui de plus est de nature à conforter la confiance du monde du travil et dans les luttes et ... dans la CGT.

______________________

Source : la voix du Nord dimanche 17 avril

La CGT Goodyear a annoncé ce dimanche 17 avril qu’elle comptait prendre la parole au 51e congrès de la CGT qui commence lundi à Marseille avant le vote sur l’orientation, même si « la direction confédérale ne le souhaite pas ».

La CGT Goodyear a annoncé ce dimanche 17 avril qu’elle comptait prendre la parole au 51e congrès de la CGT qui commence lundi à Marseille avant le vote sur l’orientation, même si « la direction confédérale ne le souhaite pas ».

« Nous avons décidé de venir prendre la parole devant les délégués avant le vote sur l’orientation. Si aucune date ne nous est proposée (...) nous serons présents au congrès le mardi 19 avril à 15H00 pour prendre la parole », a écrit la CGT Goodyear dans un communiqué.

Selon elle, « la direction confédérale ne souhaite pas » qu’elle puisse « interven(ir) en séance plénière avant les votes du congrès » mais « il n’est pas imaginable » pour elle « que les délégués ne puissent pas (l’) entendre avant de voter le texte d’orientation de (son) syndicat ».

« Si nous voulons témoigner devant le congrès de notre condamnation à des peines de prison ferme et dénoncer la criminalisation de l’action syndicale qui accompagne le projet de démolition du code du travail, c’est pour que les délégués puissent en tenir compte dans les textes qu’ils vont adopter », ont indiqué les Goodyear.

Imposer le retrait de la loi travail

Par ailleurs, il s’agit selon les syndicalistes« d’une responsabilité historique de la CGT » de« fixer la date d’une manifestation nationale de rassemblement à Paris » pour « imposer le retrait de la loi travail », lors de ce congrès, proposant de leur côté, dans un texte intitulé« Que fout la confédé ? » et publié sur internet, la date du 28 avril.

Dans ce texte signé par 2.673 personnes dimanche matin, les Goodyear ont estimé que ce 51e congrès devait « être le tournant par lequel la CGT reprend possession de ses forces ».

Huit anciens salariés de l’usine Goodyear Amiens-Nord ont été condamnés à Amiens à 24 mois de prison dont 9 ferme pour la séquestration durant 30 heures les 6 et 7 janvier 2014 de deux cadres dirigeants de cette entreprise promise à la fermeture. Le procès en appel aura lieu le 19 octobre.