[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    DIRECT - Manif Paris

    Khomri

    Brève publiée le 28 avril 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://paris-luttes.info/28-avril-blocage-du-port-de-5508?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

    • 19h10 : L’hélico est toujours au dessus de la place. Une centaine personnes se sont fait nassé près du boulevard Diderot. La police continue de lancer des gazs lacrymos.
    • 19h : Des manifestants rejoignent la Nuit Debout pour l’occupation permanente de la place Commune
    • La préfécture a interdit les véhicules utilitaires leger sur la Place de la Rép’, hisotire qu’on ne puisse pas l’occuper pour de vrai. On, s’en fou on viendra quand même !
    • 18h50 : les derniers manifestants sont arrivés sur la place de la Nation. Beaucoup moins de monde depuis 10mn.
    • Par ailleurs pas loin de 60 000 personnes présentes dans les rues de Paris, avec plusieurs milliers de personnes dans le cortège non encarté de tête. Beaucoup plus de diversité que lors des dernières manifs. On dirait que certain nombre de militants syndicaux ou politiques semblent en avoir marre des défilés planplans.
    • La pref’ communique sur un flic blessé dans une "état d’urgence absolue", en fait il se serait pris un pavé dans la gueule vers le pont d’Austerlitz, la même pref’ affirme avoir arrété 9 manifestants en tout. Le bilan risque de s’alourdir.
    • 18h25 : La manif continue à arriver. Beaucoup de monde encore place de la Nation.
    • 18h05 : La manif est encore en train d’arriver à Nation. Des affrontements sur plusieurs fronts et les flics gazent massivement toute la place. Un groupe de la BAC qui essayait de rentrer en douce parmi les manifestants s’est fait dégager.
    • 18h : Suite à l’action de blocage du port de Gennevilliers, deux personnes (un cheminot et un prof) sont en garde-à-vue au commissariat de Saint-Denis. Appel à rassemblement dès maintenant au commissariat de la rue Poulain, près de la place du 8 mai 45, métro 13 Basilique de St-Denis.
    • 17h30 : Un groupe de BACeux ont chargé des gens qui repeignaient une caméra. Ils se sont fait dégagés et caillassés. Une arrestation. Tirs de lacrymo sur la place de la Nation.
    • 17h10 : La tête est arrivée à Nation. La 2e partie de la manif a chargé la ligne de flics qui poursuivaient la tête et a dégagé la bac. Plusieurs tags ("mange ta bac d’abord"...). Sucettes publicitaires et divers trucs détruits.
    • 16h55 : Gros affrontements au niveau du croisement Ledru-Rollin/Daumesnil pendant plusieurs minutes. Plusieurs blessé.e.s dont au moins un sérieusement. La tête de cortège a continué sur l’avenue Daumesnil jusqu’au bd Diderot. Une ligne de CRS coupe la manif. De nombreuses banques détruites sur le passage.
    • 16h40 : Une interpellation par les gendarmes mobiles à la sortie du pont. Un hélico survole la manif.
    • 16h35 : La manif avance à nouveau et s’engouffre sur le pont d’Austerlitz. Ambiance très tendue.
    • 16h30 : Charges violentes des flics. Tir tendus de grenades assourdissantes et de flashball. Des affrontements sur un pont totalement bloqué et noyé sous les lacrymos.
    • 16h15 : Blocage de la manif depuis plusieurs minutes au niveau du pont d’Austerlitz. Gazages et quelques affrontements.
    • 16h : Manif au niveau du pont d’Austerlitz. Ça chante "On va brûler Matignon, et les patrons, rien à foutre, de vos négociations" sur l’air de Magic in the Air de Magic System.
    • 15h15 : Les flics ont tenté de manière désespérée de bloquer la tête de la manif comme s’ils souhaitaient nasser plusieurs milliers de personnes. Sous pression, ils ont abandonné. Le cortège de tête s’est ressoudé avec le reste de la manif.
    • 15h : La manif continue. En tête ambiance calme mais lourde. FO marque le pas pour se démarquer du gros cortège des comités d’action. Un drone vole dans les airs.
    • 14h30 : Départ de la manif de Denfert-Rochereau. Le cortège des comités d’action a pris place en tête, devant le "carré de tête".
    • 13h : Au commissariat de St Denis, 3 personnes ont été relâchées. Deux autres sont encore retenues (peut être en garde-à-vue). Les deux sont bien blessés, dont un a priori par tir de flashball.
    • 11h50 : Tous les bus sont arrivés, une dizaines de personnes encore à l’intérieur du commissariat de l’Évangile
    • 11h30 : 5 personnes (embarquée en camionnette) sont toujours retenues. Possiblement au commissariat de Saint-Denis. Toutes les personnes du premier bus ont été relâchées, sauf une. Pas de nouvelles encore d’une camionnette avec une demi-douzaine de personnes arrêtées. On attend le 2e bus à Evangile.

    11h : le commissariat de la rue de l’Evangile, bien gardé - 38.6 ko

    11h : le commissariat de la rue de l’Evangile, bien gardé

    • 11h : Les gens sortent progressivement du comico de la rue de l’évangile après un controle d’identité. Ca devrait néanmoins prendre du temps puisqu’un des bus affrété n’est pas encore arrivé rue de l’évangile.
    • 10h10 : Appel à rassemblement devant le commissariat rue de l’Évangile pour soutenir les personnes embarquées après le blocage du port de Gennevilliers, les personnes ont été réparties dans 3 cars il y aurait donc entre 100 et 150 interpellations.
    • 9h50 : Une partie des personnes nassées se sont faites embarquées dans un bus des flics. Direction commissariat de rue de l’Évangile (métro Marx Dormoy). Une dizaine de personnes se sont également faites embarquées en dehors de la nasse.
    • La ville du Havre est bloquée depuis ce matin. D’autres blocages sont en cours en France, dont plusieurs raffineries et dépôts de carburant.
    • 9h30 : Les flics commencent à embarquer les personnes nassées.
    • Des étudiants en arts et en spectacle occupent depuis hier soir l’école de cinéma La Fémis, en soutien aux occupants de l’Odéon. Voir leur communiqué.
    • 9h10 : 3 à 5 personnes en soutien arrêtées à Porte de Paris. Un hélicoptère surveille également. Un seul groupe nassé sur le boulevard Anatole France.
    • 8h50 : Après dispersion, deux groupes partis rejoindre la bourse du travail se sont faits nassés : un à Porte de Paris, l’autre à Carrefour Pleyel.
    • 8h30 : Les flics viennent de dégager tout le monde avec un gros gazage à la clef. Les flics se sont même auto gazé... pas d’arrestations.
    • 8h : depuis 7 heure ce matin, plusieurs centaines de personnes bloquent de port de Gennevilliers, espace économique d’importance puisque 1% du PIB transite par celui ci sur une année.