[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Echos du 1er Mai

    Khomri

    Brève publiée le 2 mai 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://npa2009.org/actualite/social-autres/echos-du-1er-mai-2016

    Marseille

    Aujourd'hui, un 1er Mai tendu : un cordons de flics fouillait les gens qui descendaient vers le rendez-vous de la manif. A ce moment là ils ont arrêtés 5 personnes (dont 3 de Solidaires et 1 CNT SO). Les arrestations ont donc eu lieu avant le départ de la manif. Solidaires et la CGT ont d'abord décidé de pas partir en manif sans avoir des nouvelles des arrêtés. Finalement, après un moment d'attente, il a été proposé de partir en manifestation pour que la répression nous empêche pas de manifester. 

    Il y a une proposition des antifas de ne pas faire le parcours de la manif mais d'aller plutôt devant le commissariat. Solidaires a un peu hésité, la CGT est partie en manif, puis Solidaires aussi. Ceux qui ne souhaitaient pas y aller, on finit par rejoindre la manif. A l'arrivée, il y une partie de la manif (sauf la CGT) qui a poursuivi pour terminer devant le commissariat de Noailles (même si à ce stade nous ne savions toujours pas où été les personnes arrêtés). 

    Les flics avaient dit qu'ils relâcheraient des personnes en début d'après-midi ... mais ils n'ont relâchés qu'une seule personne. 

    Les personnes syndiqués sont toujours en garde-à-vue et nous n'avons pas de nouvelles... Pour les arrestations du 28/04, il y a deux personnes aux baumettes et un rendez-vous devant le tribunal lundi. Pour les arrestations d'aujourd'hui, on attend d'en savoir plus. 

    Bordeaux

    5000 personnes (d'après France 3) à Bordeaux ce matin. Cortège “tranquille” malgré une grosse présence des flics avec flasballs, casques et équipements (on a appris qu'un jeune a cependant été embarqué par une voiture de flics après, en marge de la manif).

    Côté syndical, un gros cortège Cgt, de plus petits pour Solidaires et la FSU. Dans le cortège politique, une centaine Npa, une centaine CNT qui a bien mobilisé, une quarantaine LO, PC petit... Des camarades sahraouis ont manifesté avec nous, les camarades kurdes juste derrière notre cortège. L’Internationale a été chantée en fin de manif avec LO et une partie de la CNT.

    Rouen

    Une manif de 1800 personnes environ à Rouen, dynamique surtout en tête de cortège (jeunes et Solidaires) et du côté du cortège du NPA bien sûr. Ce qui est bien supérieur aux premiers mai "classiques".

    Les camarades d'Elbeuf-Cléon ont défilé à Elbeuf (170 personnes).

    Barbecue organisé par Solidaires (seuls car le reste de l'intersyndicale avait décliné la proposition de faire de manière unitaire) en fin de manif place de l'hôtel de ville + AG "Nuit Debout" qui a rassemblé une grosse centaine de personnes. Plusieurs rendez-vous ont été calés avec des secteurs salariés pour des ag thématiques lors de prochaines nuits debout. Tout s'est bien déroulé jusqu'à 14h30, heure à laquelle la BAC est venue arrêter 2 jeunes manifestantes sur la place, alors qu'il ne restait plus qu'une trentaine de personnes !!! Ce sont deux lycéennes du mouvement, elles ont été relâchées deux heures plus tard, mais des poursuites sont à craindre (pour tags sur des DAB notamment). Cela fait désormais à notre connaissance au moins 10 jeunes avec des risques de poursuites pénales plus ou moins importantes.

    Oise

    Une Nuit Debout Beauvais a été organisée samedi 30 avril : 50 personnes sont passées (30 en permanence), des débats en petits groupes... (1ere nuit = 30 ; 2eme nuit = 60 ; 3eme nuit = 100).

    1er Mai départemental à Creil : 400 personnes. 

    Orléans

    Plus d'un millier de participantEs à une manifestation sous le soleil et aux nombreux slogans contre la loi travail et contre ce gouvernement tels que “Sapin sexiste démission” ou “le Parti Socialiste est Pourri et Sexiste Dehors”. 

    800 CGT, 200 Solidaires, 100 FO, 100 NPA-AL-LO-PG absence totale du PCF-(Front de Gauche) et quelques JC qui ont passé leur temps à vendre du muguet !

    Nîmes

    500 personnes ont battu le pavé ce matin.

    C'est plus faible que les dernières manifestations. Mais les échéances du 26, 28 et Nuit Debout ont aussi permit à cette manif d'être moins faible que d'autres 1er Mai. Il y avait une vingtaine de cheminots actifs/retraités dans le cortège.  

    Présence de lycéen-nes avec leur banderole. BDS aussi. CGT, FO, Solidaires, CNT, nous même, LO... les camions sonos et les mégaphones ont donné du dynamisme à la manif. Un cortège Nuit Debout a été organisé.

    Quelques flics en civils. Ils ont pris un camarade en photo, sans trop lui laisser le choix.