[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Grève des routiers: premières routes coupées

    Khomri

    Brève publiée le 17 mai 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    (afp) A Caen, un blocage filtrant de routiers était en place en début de matinée à une sortie du périphérique, laissant passer les automobiles au ralenti mais pas les poids-lourds, selon la préfecture. Une manifestation avait lieu sur l'autoroute A11 au nord du Mans selon Bison futé, et un des deux principaux points d'entrée à Lorient était bloqué par 200 manifestants, selon les médias. 

    ---------------------

    Routiers, syndicats. Nouvelle journée de manifestations, mardi 17 mai 2016, en Normandie. Des blocages sont en cours, depuis l'aube, notamment à Caen et au Havre. Direct.

    http://www.normandie-actu.fr/direct-les-manifestations-et-blocages-en-normandie_203891/

    Blocages des routiers ce mardi dans le Nord - Pas-de-Calais : suivez notre direct

    http://www.lavoixdunord.fr/region/blocages-des-routiers-ce-mardi-dans-le-nord-pas-de-calais-ia0b0n3510793

    --------------------

    http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-les-routiers-bloquent-la-route-de-paris-des-ce-lundi-soir-16-05-2016-192717

    Depuis 22 h, plusieurs chauffeurs routiers bloquent des camions de transport au rond-point de la Belle Étoile à Carquefou, route de Paris, pour faire entendre leurs revendications.

    Une quinzaine de grévistes ont répondu dès ce soir à l'appel de l'intersyndicale CGT-FO pour manifester leur colère contre la Loi travail sur la voie publique. Neuf camions de transport de marchandises étaient bloqués à 23 h30 sur la voie de droite. Les autres véhicules circulent librement sur la voie de gauche. Ce barrage doit être amplifié tôt demain matin.

    Jean-Marc Charnaud, responsable régional de la branche transports de la CGT explique :"Après le recours au 49.3 de Manuel Valls mardi dernier, pas mal d'adhérents nous ont contactés pour nous demander ce qu'on faisait. Ce sont des gens qui sont sous la contrainte permanente. Ils ont très peur de dire qu'ils font grève mais ils ont surtout peur de la "souplesse" qu'offre cette loi à leurs employeurs".

    Les chauffeurs des petites entreprises, moins représentées syndicalement, auraient le plus à craindre selon lui de la loi El Khomri. Soit une majorité. "Dans le transport, 70 % des entreprises ont moins de sept employés".

    "Beaucoup de routiers qui font de longs trajets ont l'habitude de vivre avec des contrats à 200 heures, développe le délégué. Leurs heures supplémentaires, à partir de la 152e heure, sont actuellement payées +25 %, et à partir de la 186e heure, c'est + 50 %. Imaginons que des accords supplétifs d'entreprises, dans le cadre de la loi El Khomri, prévalent sur ces accords de branche... Avec des heures supp' payées +10 %, la perte nette atteindra 100 € par mois pour les routiers concernés. Cela représente 1 200 € de salaire en moins à l'année !"

    C'est pourquoi ces routiers manifestent dès ce soir. Ils attendent d'autres collègues à 5h30 cette nuit et disent ne pas savoir quand ils s'en iront. "Quand on sera entendu. De cette souplesse-là, on n'en veut pas !" conclut Jean-Marc Charnaud.