[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Retour de manif

    Khomri

    Brève publiée le 18 mai 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://proletariatuniversel.blogspot.fr/2016/05/deux-comptes-rendus-fete-de-lo-et.html

    par Joce Forest 

    (intéressant témoignage que vous ne verrez point à la télé ni sur votre Libé, où il n'est question que de consensualité entre cheffes CGT au langage hard contre un gouvernement odieux, en compagnie des inénarrables "dormeurs debout" qui apportent leur soutien en chantant la convivialité républicaine) 

    Retour de manif.
    Je l'ai passée avec une équipe de streetmedics. Collectif d'équipes de premiers secours qui viennent en aide à tous ceux qui en ont besoin.
    L'équipe de streetmedics a subi un contrôle d'identité au moment de son briefing avant la manif après avoir été prise en nasse par les forces de l'ordre. Toutes les identités ont été relevées (je les ai rejoints après). 
    Je suis passée à travers un contrôle systématique de sacs (je dois avoir une bonne tête).
    Des manifestants lambda se sont vus confisquer des casques de vélo et du sérum physiologique par contre les membres des services d'ordre des syndicats ainsi que des autonomes ont pu rejoindre en bande la manif casqués de lourd (casques de moto, casques militaires, etc.) et munis d'armes diverses (barres de bois, tronçons de câbles, battes de base ball en bois ou en alu)...Ca, ça n'était pas gênant.
    Pas mal de nuages de lacry et de coups de matraques. L'équipe avec laquelle j'étais a soigné une brûlée (qui s'est trouvée sur le chemin d'un gros pétard), 2 blessés à la tête (dont un évacué puis récupéré par les pompiers) et on a lavé pas mal de paire d'yeux et pulvérisé du maalox dilué (pour calmer les brûlures de la peau).
    Un gros coup de speed à l'arrivée à Denfert-Rochereau une fois la tête de cortège avec les chefs des syndicats évacuée....puis plus rien.
    A 150 ou 200m de la place le cortège était bloqué. On a trouvé nez à nez des manifestants qui demandaient au service d'ordre CGT sur le pied de guerre de laisser passer le reste du cortège (bien 95%). Grâce à quelques fortes personnalités qui ont fait de leur mieux et en l'absence de manifestants vraiment violents, cela n'a pas dégénéré et le SO CGT a remonté l'avenue en reculant sous la pression des mainifestants déjà passés prenant le trajet du cortège à l'envers pendant que les véhicules des syndicats faisaient demi tour et que le reste du cortège en aval semblait se disperser.
    J'ai pris à partie un membre du SO CGT en lui demandant pourquoi ils faisaient ça. Réponse "Pour protéger leurs manifestants parce que ça craignait devant" (il n'y avait plus aucun problème sur la place). Je lui ai fait remarquer qu'ils sabraient la manifestation. Réponse : "Mais c'est bon on a vu la mobilisation". Je lui ai signifié que bien qu'étant une ancienne déléguée syndicale CGT, je ne voulais plus entendre parler d'eux. Réponse : "La CGT s'en remettra". J'ai vu et entendu énormément de militants CGT se désolidariser, enlever leurs badges et huer le SO. 
    J'ai vu un streetmedic péter les plombs et leur hurler dessus en leur disant que c'est à cause d'eux et de leurs conneries qu'il est obligé de faire ce qu'il fait.
    Je ne comprends pas de quel droit ces gens empêchent les manifestants qu'ils soient de la CGT ou non d'avancer et de manifester. Ils n'ont aucun pouvoir... Si ce n'est celui de leurs battes ! 
    Les manifestants iraient bien mieux sans eux et leurs exactions. Ce sont des boeufs qui en plus sont persuadés de ce qu'ils disent...Vu que c'est la centrale qui le dit ! Et ils suivent de manière abrutie mais disciplinée les ordres reçus.
    Bien entendu on a vu notre lot de flics en civils équipés tout comme les SO de syndicats avec le brassard SO en moins mais pas le brassard Police en plus...
    Il y avait du monde dans la rue. Des jeunes, des vieux, des militants habitués et des gens qui en ont juste ras le bol.
    On remet ça jeudi. 49.3 ou pas cette loi ne passera pas !

    PS: elle est dure à la comprenette la pauvre, elle en redemande, c'est comme les vaches qu'on mène à l'abattoir. Heureusement elle pourra rentrer saine et sauve dans son studio solitaire, l'âme rassérénée de sa bonne action secouriste et persuadée qu'elle va contribuer à faire reculer le gouvernement avec les camarades honnêtes de la base.