[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Bure (Meuse) : Encore un tour de passe-passe

    écologie

    Brève publiée le 31 mai 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://npa2009.org/actualite/ecologie/bure-meuse-encore-un-tour-de-passe-passe

    Réunie le mercredi 11 mai, la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable a examiné le rapport du sénateur Michel Raison et approuvé la proposition de loi Longuet / Cigéo (centre industriel de stockage géologique )...

    Celle-ci précise les modalités de création d’une installation de stockage réversible en couche géologique profonde des déchets radioactifs de haute et moyenne activité à vie longue, afin de donner l’autorisation législative nécessaire à la poursuite du projet Cigéo à Bure. La commission a adopté les dispositions définissant la notion de réversibilité, intégrant une phase industrielle pilote, aménageant le dispositif de maîtrise foncière et ajustant le calendrier de mise en œuvre du projet.

    Le texte définit la réversibilité comme « la capacité, pour les générations successives, à revenir sur des décisions prises lors de la mise en œuvre progressive d’un système de stockage ». La réversibilité du stockage n’est pas nécessairement synonyme de récupérabilité des colis de déchets, mais elle doit permettre à tout moment de pouvoir réévaluer les choix de gestion et de les adapter le cas échéant. Le dispositif prévoit par ailleurs que la mise en œuvre du principe de réversibilité fasse l’objet de revues périodiques au moins tous les dix ans. On se sent tout de suite bien protégés !

    Passé sous silence...

    L’expert indépendant, Bertrand Thuillier, a été auditionné et a apporté de très nombreux arguments en défaveur du projet Cigéo : risques industriels, risques d’explosion et d’incendies dûs à la nature des déchets, etc. Des informations d’une très grande importance... mais qui n’apparaissent nulle part dans le rapport !

    Une fois de plus, preuve est faite du mépris opposé à la parole citoyenne et à l’expertise indépendante, de la confiscation d’un débat impartial et pluriel digne de ce nom, et de la volonté d’expédier le dossier Cigéo au plus vite, cela afin de lancer une première tranche industrielle maquillée en « phase-pilote »...

    Les opposantEs appellent donc à une forte mobilisation. TouTEs à Bure ce dimanche 5 juin pour les « 200 000 pas » !

    Commission nationale écologie