[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Récit d’une journée d’inauguration de l’Euro plutôt agitée

    Khomri

    Brève publiée le 11 juin 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://paris-luttes.info/recit-d-une-journee-d-inauguration-6109

    Deux manifs réprimées, et des actions contre McDonald’s (un des sponsors officiels de l’Euro). Et des fan-zones aux trois-quarts vides...

    Au moins trois rendez-vous étaient annoncés sur Paris-banlieue pour ce vendredi 10 juin, jour d’ouverture de l’Euro 2016 ! Après la matinée contre le train du trophée de l’Euro mercredi dernier, les initiatives se multiplient.

    # Manif à Denfert

    Pour commencer la journée, une manif "Vive le foot, nique l’UEFA" était appelée pour 14h à Denfert. Pas grand-monde au rendez-vous, peut-être une soixantaine de personnes, surtout des lycéen-ne-s. À peine partie, la manif a été dispersée par la police... Une Ferrari vide a été attaquée, des clients d’un resto à côté sont sortis en furie pour attraper et tabasser un manifestant qu’ils considéraient comme l’assaillant de la Ferrari, d’autres manifestant-e-s sont venu-e-s à son secours mais n’ont pas réussi à le libérer. D’autres manifestant-e-s se sont d’ailleurs pris des coups... Les flics sont arrivés rapidement, ont dispersé tout le monde et ont interpellé cinq personnes (dont le manifestant attrapé par les clients du resto, qui a été placé en garde-à-vue... affaire à suive, solidarité dans tous les cas !).

    # Blocages de McDo

    Du côté de la fan-zone du Champ de Mars, des employé-e-s en lutte de McDonald’s appelaient à bloquer le McDo de la fan-zone. Face au faible afflux de gens dans la fan-zone, il était difficile de se noyer dans la foule... À 17-18h, il n’y avait pas vraiment de foule ! Finalement, vers 18h, une trentaine de personnes (employé-e-s en lutte de McDo, dont quelques cégétistes, et personnes répondant à l’appel à perturber l’Euro 2016) sont entrées dans le McDo, ont bloqué les bornes en passant de fausses commandes, et ont commencé à differ des tracts en gueulant "McDo, escroc, faut partager le magot" et "Haaaa, anti, anticapitalistes". En quelques secondes, plusieurs dizaines de gardes-mobiles sont intervenus, avec le soutien actif des autres flics et vigiles qui rôdaient déjà autour du McDo. Les manifestant-e-s ont été expulsé-e-s de la fan-zone et nassé-e-s à l’extérieur, sans cesser de crier des slogans : "Pas de retrait [de la loi Travail], pas d’Euro", "Frite par frite, nugget par nugget, nous reprendrons le fric de McDonald’s" et "État d’urgence, État policier, on ne nous empêchera pas de manifester". Une heure après, tout le monde a été relâché au niveau de la place de l’Ecole Militaire.

    Sans se décourager, la plupart sont reparti-e-s bloquer un autre McDo ! Hop, direction la gare de l’Est pour bloquer le McDo du 84 boulevard de Magenta. Une fois arrivé-e-s là-bas, vers 19h45, les gens s’aperçoivent que l’info est arrivée plus vite que prévu : le McDo vient d’être fermé en urgence, les client-e-s sont déjà tou-te-s dehors et les portes closes ! Blocage facile, donc. Mais les bloqueurs/bloqueuses trouvent de quoi s’occuper, en faisant des graffitis sur les murs, en diffant des tracts aux passant-e-s, en obstruant les deux portes d’entrée avec divers objets, et en continuant à gueuler des slogans (un peu les mêmes qu’à la fan-zone du Champ de Mars, plus "McDo, escroc, le peuple aura ta peau").

    Vers 21h, alors que le McDo est toujours fermé, ça part bloquer le McDo situé face à la gare du Nord ! Le blocage durera jusqu’à peu après 22h.

    # Manif à Saint-Denis

    À Saint-Denis, une centaine de personnes se sont réunies pour la manif "L’Euro, pas sur notre dos" et ont été nassées par la police sur l’avenue Gabriel Péri (jusqu’à assez tard, relâchées progressivement autour de 22h/22h30). Ça a quand même pu jouer au foot au sein même de la nasse !
     ;)

    # Et alors, ces fan-zones de l’Euro ?

    Alors que le match d’ouverture opposait l’équipe de France à celle de Roumanie au Stade de France, alors qu’on attendait que des dizaines de milliers de personnes envahissent les fan-zones, les médias mainstream eux-mêmes reconnaissent un échec d’affluence puisqu’à peine 30 000 personnes seraient allées à la fan-zone du Champ de Mars (il y en avait beaucoup moins que ça à 19h30...) au lieu des 100 000 attendues. Et pareil à Saint-Denis, où les supporters étaient "loin de remplir la fan-zone, toute proche du stade".

    Que les grèves se maintiennent et s’étendent, que les actions contre l’Euro et son monde se multiplient, d’ici la grosse journée du 14 juin, et après aussi bien sûr !