[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Le chômage repart à la hausse en mai

économie

Brève publiée le 25 juin 2016

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(Libération) Après deux mois de forte baisse, le nombre d'inscrits à Pôle emploi est reparti à la hausse le mois dernier, avec 9 200 personnes de plus en catégorie A.

L’inversion de la courbe s’enraye. Après deux mois en forte diminution (-80 000 demandeurs d’emploi en mars et avril), le nombre de chômeurs a de nouveau progressé en mai. Pôle emploi compte ainsi 9 200 personnes supplémentaires en catégorie A (sans aucune activité), soit une hausse de 0,3% sur un mois, pour un nombre total d’inscrits de 3,52 millions (3,77 millions avec les Dom). «La tendance reste toutefois orientée à la baisse avec -70 700 (-2%) sur les trois derniers mois», s’empresse de préciser la ministre du Travail, Myriam El Khomri, dans son communiqué.

La hausse est plus prononcée encore lorsque l’on prend en compte les chômeurs en activité réduite: le nombre total de demandeurs d’emploi en A, B et C progresse ainsi de 31 300 (+0,6%), pour un nombre total d’inscrits de 5,43 millions (5,72 millions avec les Dom).

Autre ombre au tableau: le chômage des jeunes repart lui aussi à la hausse, avec +4 400 inscrits en mai, en progression de +0,9 % par rapport à avril. Même si, là encore, la rue de Grenelle relève une«tendance [qui] demeure favorable», avec -9 500 inscrits sur les trois derniers mois et -41 700 depuis un an. Nouvelle embellie, en revanche, pour les seniors, dont le nombre de chômeurs recule pour le troisième mois consécutif (-900 inscrits, soit -0,1 %).

«Les divers événements du mois de mai ont pu impacter l’activité», explique le ministère, en allusion aux grèves et aux blocages liés au mouvement contre la loi travail. «Mais les perspectives de croissance et de créations d’emploi pour 2016 sont positives», veut rassurer Myriam El Khomri. Et de vanter, à nouveau, les mesures du gouvernement, qui«portent leurs fruits»: l’aide Embauche PME, qui «concerne déjà 440 000 bénéficiaires», l’apprentissage qui «a augmenté de 5 % sur la dernière année», et le plan «500 000 formations supplémentaires pour les demandeurs d’emploi [qui] se déploie sur tout le territoire».