[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Bure: première semaine d’occupation et appel à manif de réoccup’

    écologie

    Brève publiée le 30 juin 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://paris-luttes.info/bure-premiere-semaine-d-occupation-6325

    Depuis le dimanche 19 juin des dizaines d’opposant-e-s ont mis à sac un chantier de la poubelle nucléaire CIGEO dans une forêt de 220 ha et l’occupent depuis près de 9 jours. Le mardi 28 juin un avis d’expulsion leur a été notifié : dans la foulée un appel à manif’ de réoccupation est lancé !

    Lire l’article ici.

    Depuis dimanche 19 juin, nous, habitant-e-s de Mandres en Barrois, ami-e-s, habitué-e-s de Bure et de ses environs, collectifs, associations, paysan-ne-s, occupons de mille manières la forêt communale de Mandres-en-Barrois pour bloquer les travaux de la poubelle nucléaire CIGEO. Bloquer, c’est enfoncer des coins de résistance dans l’empire flasque de l’ANDRA. Si le capitalisme est un tube digestif, alors Bure est ce rectum que nous devons constiper.

    On aura vu, dans cette forêt libérée, des paysan-ne-s, habitant-e-s d’ici et d’ailleurs, associations, collectifs, faire corps ensemble pour, la première nuit, tenir les barricades sous un halo de brume lunaire.

    On aura vu, dans cette forêt libérée, plus d’habitant-e-s de Mandres-en-Barrois en une semaine qu’en plusieurs mois de réunions publiques, porte à porte et grandes manifestations.

    On aura vu, dans cette forêt libérée, des kilos de victuailles et de matériel s’acheminer, malgré les contrôles policiers. Un préau de 50 m2 et une cuisine collective s’installer en un clin d’œil.

    Lire la suite ici.

    Mardi 28 juin à 9h30 un huissier accompagné de gendarmes et de vigiles est venu déposer une ordonnance de requête d’expulsion. Les menaces d’expulsionsont donc imminentes.

    S’ils nous expulsent, on reviendra encore plus déterminé-e-s ! Un appel a été lancé dans la foulée à une manif’ de réoccupation le samedi suivant une expulsion ; et à un blocage des travaux le lendemain !

    Et le week-end du 2 & 3 juillet, de nouveaux rendez-vous sont prévus dans la forêt libérée !

    ON NE NOUS ATOMISERA JAMAIS ! ANDRA, DEGAGE ! RESISTANCE ET AFFOUAGES !

    P.-S.

    Contact : sauvonslaforet@riseup.net / 07 58 65 48 89
    Infos : vmc.camp