[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Le point sur la situation en Turquie à 23h30

    Turquie

    Brève publiée le 15 juillet 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    (Le Monde 23h30)

    La situation est des plus confuses ce soir en Turquie :

    • Le premier ministre turc, Binali Yildirim, a dénoncé, vendredi 15 juillet, unetentative de coup d’Etat par un groupe au sein de l’armée ;

    • Peu après, l’armée turque a annoncé dans un communiqué avoir pris le pouvoir pour « restaurer la liberté et la démocratie ». L’armé assure que les accords internationaux signés par la Turquie seront respectés et affirme retenir en otage le chef de l’état-major, Hulusi Akar ;

    • Selon une source contactée par Le Monde à Ankara, le palais présidentiel serait cerné par les militaires insurgés. 

    • L’aéroport international d’Istanbul est bloqué et on rapport des affrontements autour du siège des services de renseignement à Ankara. Selon les chaînes de télévision turques, les ponts sur le Bosphore sont fermés. 

    Cette tentative de coup d'Etat intervient dans un contexte extrêmement tendu en Turquie. Depuis fin juillet 2015, la guerre a repris dans le sud-est kurde du pays. L'armée a été massivement impliquée en soutien aux forces de police dans les villes kurdes insurgées, passées sous le contrôle des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan. 

    En plus des affrontements urbains en pays kurde, les grandes villes de Turquie ont été frappées par des attentats orchestrés par les rebelles kurdes contre les forces de sécurités. D'autres attentats visant des cibles civiles ont été attribués à l'Etat islamique dont le dernier en date est survenu à l'aéroport d'Atatürk à Istanbul le 28 juin provoquant la mort de 44 personnes.  

    La chaîne publique turque annonce un couvre-feu et la loi martiale, citant un communiqué de l'armée.