[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Turquie/Kurdistan : Trois embuscades contre les forces de sécurité

    Kurdistan Turquie

    Brève publiée le 3 août 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.secoursrouge.org/Turquie-Kurdistan-Trois-embuscades-contre-les-forces-de-securite

    Cinq policiers des forces spéciales turques ont été tués par l’explosion d’un IED au passage de leur transport blindé, sur la route de l’aéroport de Bingol (Kurdistan). Entre vendredi et dimanche, 12 soldats turcs avaient été tués dans des combats avec le PKKdans la province de Hakkari (sud-est) et à Ordu, une ville au bord de la mer Noire (nord-est). Vendredi, des combattants du PKK avaient ouvert le feu sur un groupe de soldats qui procédaient à un ratissage. L’attaque avait fait cinq morts et huit blessés, avant que des renforts sécuritaires, terrestres et aériens, ne soient dépêchés sur place. Trois des huit blessés sont décédés le lendemain. Dans les affrontements qui ont suivi, 19 autres soldats ont été blessés, tandis que l’armée revendique la mort de huit guérilleros kurde dans le secteur.

    L’attaque survenue dimanche à Ordu, une région où le PKK est peu présent, a causé la mort de trois soldats et en a blessé deux autres. Elle a été revendiquée par le HBDH, qui regroupe des combattants de dix organisations (dont le TKP/ML, le PKK et le MLKP). Il est possible qu’il s’agisse de l’unité de guérilla qui a déjà frappé les forces de la police le 19 juillet (voir notre article). Une vaste opération de ratissage a été menée par les forces spéciales non loin de Mesudiye, où l’accrochage avec l’armée avait eu lieu.

    La carcasse du blindé de la police à Bingol

    La carcasse du blindé de la police à Bingol