[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Paris : la grève à l’Hôpital Saint Louis n’est pas finie !

    santé

    Brève publiée le 12 septembre 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://paris-luttes.info/paris-la-greve-a-l-hopital-saint-6654

    Depuis la mise en place de la nouvelle Organisation du Temps de Travail au 1er septembre, les directions des établissements de l’AP-HP y vont à la hussarde pour respecter le plan Hirsch signé par la direction avec la CFDT. La résistance peine à émerger sauf à Saint Louis qui mène un courageux combatparticulièrement difficile, notamment parce que la CGT ne mobilise pas contrairement par exemple à la Pitié Salpêtrière.

    Pression sur les Infirmières Anesthésistes Diplômées d’Etat

    Quoique très largement assignées du fait qu’elles étaient grévistes à 100%, lesIADE ont repris le travail mercredi matin sous la menace de sanctions de la part de la direction. En effet elles sont un maillon essentiel de l’organisation d’un hôpital et vu la position pour le moins ambivalente des MAR il était difficile vu la pression de continuer le mouvement malgré la solidarité des autres services. La direction a clairement marqué des points en frappant durement une petite catégorie de personnels pour en effrayer cent !

    La mobilisation continue !

    La radiologie est toujours mobilisée et il y a eu plusieurs rdv avec la direction, sans suite à ce jour. 
    La chirurgie générale et la suppléance (équipe remplaçante) est en grève mais tout·es sont assigné·es... Il y aurait beaucoup de départs (demande de changement de service, de mutation, démission, etc.) à venir ; notamment en salle de réveil, au service des grands brûlés, en réanimation et dans l’équipe suppléante. Par ailleurs beaucoup ont demandé à changer de service (pour aller en consultation ou en service jour pour l’équipe de nuit).
    Signe d’une très grande souffrance au travail, plusieurs arrêts de travail ont été envoyés ces derniers jours : c’est le seul et unique moyen de se faire entendre quant on a une situation personnelle difficile. La direction statuant seulement sur 3 cas : départ à la retraite dans les 2 ans, une reconnaissance Travailleur Handicapé ou des problèmes médicaux et des problèmes de transport, justificatifs à l’appui. Evidemment seuls les DRH pourront statuer, il va donc falloir en attendant patienter... et se débrouiller !

    AG lundi 12 à 13h30 dans le Hall