[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    NDDL: Entre 12.000 et 40.000 manifestants contre l’aéroport

    écologie NDDL

    Brève publiée le 8 octobre 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Voir le direct du Monde : http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/10/08/a-notre-dame-des-landes-les-opposants-mobilisent-face-aux-menaces-d-expulsion_5010270_3244.html

    --------------------

    (20 Minutes) Forte mobilisation. Ce samedi, un grand rassemblement est organisé par les opposants au projet d’ aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique. Sur la ZAD, ce sont des milliers de personnes qui ont répondu présent.

    Moins que la précédente manifestation

    Selon une estimation de la préfecture, le rassemblement a réuni 12 800 manifestants, ce samedi, à l’endroit où doit être construit le futur aéroport de Notre-Dame des Landes. Pour leur part, les organisateurs évaluent l’affluence à « plus de 40 000 personnes ».

    Fin février, une précédente manifestation avait déjà réuni entre 15 000 et 50 000 opposants dans cette zone d’aménagement différé de 1 650 hectares (rebaptisée « zone à défendre » par les opposants), située à une vingtaine de kilomètres au nord de Nantes.

    Rebelote ce dimanche

    Cette nouvelle mobilisation, qui se poursuivra, dimanche, sous d’autres formes, vise à « mettre des bâtons dans les roues du projet » et à répondre à la menace d’expulsion par les forces de l’ordre de la ZAD et de ses occupants illégaux.

    En suspens depuis l’automne 2012 et la dernière tentative d’expulsion des zadistes, les travaux peuvent officiellement démarrer depuis la publication le 14 septembre des derniers arrêtés préfectoraux. Selon les opposants, on n’a jamais été aussi proche d’une décision d’évacuer la ZAD de ses quelque 300 occupants, Manuel Valls ayant promis le lancement des travaux à l’automne.