[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Contre les violences policières et la répression, nous ne baisserons pas la voix

    Violences-Policières

    Brève publiée le 14 octobre 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Communiqué commun

    Contre les violences policières et la répression, nous ne baisserons pas la voix

    Depuis quelques jours, une vaste opération médiatique est en cours, instrumentalisant l'attaque de Viry-Châtillon aux fins politiques de renforcer l'arsenal légal et pratique qui assure l'impunité policière et la criminalisation de toute contestation. Nous la récusons.

    Nous ne pouvons pas laisser utiliser ces faits, aussi dramatiques soient-ils, pour produire l'image d'une police victime de la population des quartiers populaires et des militant-e-s, des manifestant-e-s, comme le font actuellement le syndicat Alliance ainsi que de nombreuses personnalités de droite et d'extrême droite, assistés dans leur course par le gouvernement de l'état d'urgence permanent.

    Le même type d'opération sévit en ce moment après la découverte de tags visant explicitement les policiers à Paris 1. Nous qui étions à la tribune du meeting « Faisons front ! » contre la répression, les violences policières et le racisme, saluons l'accueil que nous avons reçu dans cette université. Pour notre part, et avec le grand nombre de celles et ceux qui constatent le glissement autoritaire et les manifestations brutales du racisme d'État, qui subissent la répression syndicale, les contrôles au faciès et les humiliations quotidiennes dans les quartiers, nous ne nous en prenons pas aux individus mais à une institution répressive, à ses méthodes, ses pratiques.

    Nous ne baisserons donc pas la voix. Au contraire, nous continuons à appeler largement les populations à « faire front » contre les violences policières et la répression. C'est en ce sens que nous soutenons l'initiative des 19 et 20 octobre à Amiens autour des ex-salariés de Goodyear réprimés.

    Romain Altmann, secrétaire général de la CGT Info'Com

    Sihame Assbague, militante antiraciste

    Amal Bentounsi, fondatrice du collectif Urgence notre police assassine

    Assa Traoré, sœur de Adama Traoré

    Guillaume Vadot, enseignant de la Sorbonne victime de violences policières