[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Notre journal de la présidentielle : J-46

Brève publiée le 8 mars 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Le bateau Hamon prend l'eau

Comme nous l'avons raconté ces derniers jours, Hamon a beau faire des gestes pour câliner l'aile droite du PS, rien n'y fait ! La grande vague des départs vers Macron est lancée ! Après le « communiste » Braouzec hier, Delanoë a fait son coming-out pour Macron, estimant le programme de Hamon « dangereux » ! Bigre ! D'autres vont suivre dans les prochains jours : Le ministre de la défense Le Drian, ou encore Royal, Le Guen, Le Foll, Bartolone et autres Hollandais et Vallsistes. Ce n'est pas que Hamon leur fasse peur... mais la réalité est plus prosaïque : Hamon est sous les 15% alors que Macron approche les 25%.

Hamon fait une campagne d'apparatchik opportuniste et perd sur tous les tableaux : il cherche à rassembler le PS en louant des aspects du bilan du gouvernement, mais il n'empêche pas l'hémorragie vers Macron. Et il perd aussi en crédibilité pour ceux qui veulent une vraie rupture sur la gauche avec Hollande. Que lui restera-t-il au final ? Hamon dévoile son programme demain et passe son grand oral demain soir sur France 2. Mais la magie de la primaire semble bien loin...

L'auberge espagnole de Macron

Sur le site de Libération, on peut suivre en temps réel « l'auberge espagnole » des ralliés au Macron : http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/03/07/l-auberge-espagnole-de-macron-accueille-son-premier-communiste_1553868 ; on y retrouve de vieux débris comme Robert Hue, Cohn-Bendit, Attali, Orsenna, Elie Cohen, Kouchner, Minc, tous plus répugnants les uns que les autres. Dernier soutien en date : l'ultra-libéral Madelin !

Macron bientôt poursuivi ? Croisons les doigts !

Le parquet national financier (PNF) a déclaré mercredi à l'AFP attendre "plus d'informations" au sujet des soupçons de favoritisme autour d'un déplacement d'Emmanuel Macron à Las Vegas lorsqu'il était ministre de l'économie, pour envisager "les suites éventuelles à donner". Et on se prend à rêver : bientôt une mise en examen ?

Selon le Canard enchaîné, l'Inspection générale des finances soupçonne un délit de favoritisme concernant l'organisation en 2016 d'une soirée à Las Vegas, où Emmanuel Macron, alors ministre de l'économie, avait rencontré des entrepreneurs français. Un délit de favoritisme dont aurait bénéficié Havas France, où s'agitent des anciens proches de DSK comme Stéphane Fouks.

Les pieds nickelés de la droite

On ne sait pas encore tout des coulisses du feuilleton de la tentative de putsch contre Fillon. Mais aujourd'hui quelques épisodes savoureux ont été révélés. Dans Le Monde, on apprend que les Juppéistes Apparu et Boyer ont pris une voiture à 3h du matin dans la nuit de dimanche à lundi pour foncer à Bordeaux avant la conférence de presse... pour faire pression sur Juppé pour qu'il se présente ! Peine perdue, le vieux leur a dit de retourner fissa à Paris ! Dans le Canard, on comprend la raison de la présence de Sarkozystes en première ligne au Trocadéro dimanche : Sarko a proposé à Juppé de le soutenir à condition qu'il fasse des « gestes » en retour, notamment en s'engageant à nommer Baroin à Matignon. Comme Juppé n'a pas obtempéré, Sarko a envoyé ses sbires au Trocadéro pour mettre la pression sur Juppé... et celui-ci a tout lâché lundi matin.

---------------------------------

Retrouver les épisodes précédents :

J-47 : http://tendanceclaire.org/breve.php?id=22965

J-48 : http://tendanceclaire.org/breve.php?id=22946

J-49 : http://tendanceclaire.org/breve.php?id=22932

J-50 : http://tendanceclaire.org/breve.php?id=22922

J-51 : http://tendanceclaire.org/breve.php?id=22907

J-52 : http://tendanceclaire.org/breve.php?id=22895

J-53 : http://tendanceclaire.org/breve.php?id=22879