[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Appel des enseignants du lycée Montaigne

racisme Violences-Policières

Brève publiée le 18 mars 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Contre les violences policières, les discriminations et le racisme

Vérité et justice pour Rémi, Théo, Adama et tou-te-s les autres

La section syndicale SUD Education et des personnels appartenant au SNES et à FO du lycée Montaigne appellent à manifester dimanche 19 mars.

Initiée par les familles de Théo (victime de blessures graves et de viol durant son interpellation le 2 février), d’Adama (tué par la police en juillet) et d’autres victimes des violences policières[1], cette manifestation fait l’objet de plusieurs appels reflétant différentes sensibilités, dont sont parties prenantes des dizaines de collectifs, d’organisations politiques et syndicales, parmi lesquelles Solidaires, la FSU, la CGT, l’UNEF[2]... Elle aura lieu à Paris et dans toutes les grandes villes du pays.

En tant qu’enseignant-e-s et membres du personnel éducatif, nous nous sentons particulièrement concerné-e-s par le fait que les violences policières frappent avant tout des jeunes. Physiques et psychiques, quotidiennes et racistes dans les quartiers populaires, elles visent aussi à réprimer les lycéen-ne-s qui manifestent (contre la loi travail hier, contres les violences policières ces dernières semaines, etc.) et plus généralement les militant-e-s.

Au lieu de cette répression et d’un avenir largement bouché, les jeunes ont besoin du respect de leur dignité, d’éducation, de formation et plus tard d’un vrai travail ! Nous refusons une situation sociale qui ne cesse de se dégrader, les politiques régressives qui se succèdent, les atteintes aux libertés fondamentales qui se multiplient.

Ces politiques se traduisent aussi, dans nos établissement, par l’insuffisance criante des moyens, les pressions administratives de plus en plus lourdes qui accompagnent les « réformes » successives menées d’en haut, visant à nous mettre au pas et à nous diviser. Nous voulons au contraire les moyens de travailler correctement, sereinement, dans le respect du sens de notre engagement auprès des élèves et de notre liberté pédagogique.

Manifestons le 19 mars à Paris, Nation, 14h


[1] Famille de Lahoucine Ait Omghar - Famille d'Amine Bentounsi - Famille de Hocine Bouras - Famille d'Abdoulaye Camara - Famille de Lamine Dieng - Famille de Wissam El Yamni - Famille d'Amadou Koumé - Famille de Mourad Touat - Famille d’Ali Ziri - Famille de Jean-Pierre Ferrara - Famille de Rémi Fraisse - Famille de Babacar Gaye.

[2] Cf. notamment https://blogs.mediapart.fr/marche19mars/blog/080217/marchons-le-19-mars-pour-resister-aux-violences-policieres et http://sd50.fsu.fr/IMG/pdf/manifestation_19_mars_ea_e_violences_policieres.pdf