[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

CHU Purpan : brancardiers en grève

lutte-de-classe

Brève publiée le 23 juin 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2290&id=31

Les quatorze brancardiers de l'hôpital des enfants du CHU Purpan sont en grève depuis le 1er juin. Manque de personnel, intensification de la charge de travail (96 % d'augmentation des courses en six ans), pressions sur les congés, pressions de l'encadrement : tout cela engendre l'épuisement physique et moral des agents, au point qu'une collègue a tenté de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail.

Les brancardiers demandent une mise à niveau des effectifs pour pouvoir travailler en binôme, selon les recommandations de la médecine préventive, soit l'équivalent de quatre postes. La nuit, un seul agent doit assurer parfois jusqu'à cinquante transports. Quand on sait qu'un grand lit pèse environ 180 kilos et que les petits roulent très mal, avec en plus le matériel de perfusion à faire suivre, on comprend qu'ils finissent la nuit complètement cassés. Et tout cela pour une indemnité de 9,60 euros par nuit !

Malgré les pressions et les assignations abusives de la direction, les brancardiers effectuent le service minimum. Lundi 18 juin un rassemblement de soutien a eu lieu avec des collègues du bionettoyage, qui connaissent aussi un sous-effectif chronique, et d'autres services de l'hôpital des enfants.

La direction se contente de répondre qu'elle va chercher à « optimiser » les conditions de travail. Mais la première chose à optimiser, c'est les effectifs, en les mettant à niveau par les embauches indispensables. Il en va de la qualité des soins mais aussi de la santé des salariés.

Correspondant LO