[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

La revue "Période" et la révolution russe : le grand décervelage radical-chic

1917

Brève publiée le 10 août 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://mondialisme.org/spip.php?article2622

Décerveler : Rendre une personne inapte à penser par elle-même.

Il existe un recueil de textes de Trotski en anglais qui s’intitule The Stalin School of Falsification (« L’école stalinienne de falsification »). Un des paradoxes de l’histoire est que, depuis la disparition de l’URSS, ce sont les trotskistes qui, alliés aux post- ou néo-staliniens, manipulent l’histoire de la révolution russe d’au moins trois façons :

– en cachant l’importance du mouvement anarchiste en URSS et sa répression féroce par le Parti bolchevik,

– en dissimulant l’apport théorique et les combats politiques des oppositions communistes au sein du Parti bolchevik (à part évidemment l’Opposition dite de gauche ou « trotskiste »),

– en ignorant l’apport théorique des communistes de gauche des années 20 et 30 dans le reste de l’Europe, et notamment leurs analyses de la nature de l’Union soviétique, analyses beaucoup moins superficielles et beaucoup plus durables que celles de Trotski et de ses disciples divers.
Pour s’en rendre compte, il suffit de parcourir la bibliographie publiée sous le titre involontairement comique « 1917-2017. Politiser la révolution » dans la revue en ligne Période
http://revueperiode.net/guide-de-lecture-1917-2017-repolitiser-la-revolution/

Face à des méthodes partisanes aussi grossières de décervelage historique, méthodes d’autant plus nuisibles que la révolution russe occupe une place de plus en plus réduite dans les programmes scolaires, il est important de faire connaître certaines lectures critiques à celles et ceux qui ne sont pas prêts à gober les manipulations historiques des trotskistes et de leurs amis stalinophiles.
En effet certains intellectuels (et militants de contrebande) , au nom d’une prétendue « politisation » d’une question capitale comme celle de la révolution russe, dissimulent les critiques révolutionnaires du bolchevisme et présentent certains auteurs trotskistes au bilan politique calamiteux (P. Broué, T. Cliff, J.J. Marie) comme des spécialistes fiables ou des témoins offrant une analyse « scientifique (c’est ainsi qu’est présenté le livre de Trotski sur l’histoire de la révolution russe par l’auteur d’une bibliographie qui censure délibérément des décennies de réflexion et de pratique révolutionnaires !).

De plus, ils dissimulent ou minimisent l’importance des témoignages et des travaux de militants et d’historiens anarchistes (sous-entendu peu fiables à cause de leur idéologie non léniniste, ce qui est pour le moins culotté quand on sait le nombre de falsifications commises au nom du léninisme), mais aussi des écrits des communistes de gauche russes (pourtant membres du Parti bolchevik et marxistes, eux).

Lorsqu’on établit une bibliographie et que l’on se prétend « révolutionnaire » ou même vaguement « anticapitaliste » (en clair quand ses articles sont dignes du Monde diplomatique), la moindre honnêteté intellectuelle consiste à ne pas ignorer tout un pan de la pensée et de la pratique révolutionnaires... Mais sans doute est-ce trop demander à une revue comme « Période » qui préfère ne pas heurter certaines cliques politico-éditoriales, sinon ces dernières risqueraient de refuser de publier leurs livres ou leurs articles...

En effet, il ne faut jamais oublier que, derrière les intentions théoriques apparemment les plus radicales et novatrices, se cache souvent un opportunisme alimentaire, indispensable pour conserver ou conquérir des places, des rémunérations symboliques et des prébendes dans le champ intellectuel et universitaire.

Y.C. Ni patrie ni frontières, 30 juillet 2017

P.S. Je compléterai cette liste par tous les ouvrages ou brochures ou liens que l’on voudra bien me faire parvenir.

Commençons par les articles traduits ou/et publiés par la revue Ni patrie ni frontières et disponibles sur les sites mondialisme.org et npnf.eu

Emma Goldman : La vérité sur les bolcheviks (1918)

Emma Goldman : La révolution sociale est porteuse d’un changement radical de valeurs (1923)

Emma Goldman  : Le communisme n’existe pas en URSS (1935)

Emma Goldman : Trotsky proteste beaucoup trop (1938)

Mike Martin : Les bolcheviks contre la classe ouvrière (un article indispensable)

Loren Goldner  : Le communisme est la communauté humaine matérielle. Amadeo Bordiga et notre temps

Mais aussi les livres

1) La vision anarchiste

Piotr Archinov, Le mouvement makhnoviste, Éditions Bélibaste, 1969.

Piotr Archinov, La makhanovchtchina : l’insurrection révolutionnaire en Ukraine de 1918 à 1921, Éditions Spartacus, 2000

Paul Avrich, La tragédie de Cronstadt 1921, Seuil, 1975

Paul Avrich, Les anarchistes russes, Maspero, 1979

Berkman, Alexandre, Le Mythe bolchevik. Journal. 1920-1922, La Digitale-Calligrammes, 1987, ; rééd., 1996

Berkman Alexandre, La Tragédie russe. Étude critique, perspectives, éd. du Réfractaire-Les Amis de Louis Lecoin, 1977.

Berkman, Alexandre, Mémoires de prison d’un anarchiste, Presses de la Renaissance, 1977.

René Berthier, Octobre 1917 : le Thermidor de la révolution russe, Éditions CNT, RP, 2003 http://monde-nouveau.net/IMG/pdf/1917_rtf___monde-nouveau_.pdf

Ettore Cinnella, Makhno et la révolution ukrainienne (1917-1921), suivi de Quarante jours à Gouliaï-Polié, de Galina A. Kouzmenko (compagne de Nestor Makhno), Atelier de création libertaire, 2003

Emma Goldman, L’agonie de la révolution, Mes deux années en Russie (1920-21) - à paraître en 2017 aux Nuits rouges

Emma Goldman, L’épopée d’une anarchiste. New York 1886 - Moscou 1920, Éditions Complexe, 2001.

Daniel Guérin, Ni dieu ni maître, volume IV, anthologie, Maspero 1970

Arthur Lehning, Anarchisme et marxisme dans la révolution russe, Spartacus, rééd. 2013

Nestor Makhno, "La révolution russe en Ukraine", Ressouvenances, 2003

Ida Mett, Souvenirs sur Nestor Makhno, Éditions Allia, 1983

Ida Mett "La commune de Cronstadt, crépuscule sanglant des soviets", (Spartacus).

R. Rocker  : Les soviets trahis par les bolcheviks, Cahiers Spartacus B 53

Alexandre Skirda, Les cosaques de la liberté, Nestor Makhno, le cosaque de l’anarchie et la guerre civile russe, 1917-192, JC Lattès, 1985

Alexandre Skirda, Les anarchistes russes, les soviets et la révolution de 1917 Editions de Paris, rééd. Spartacus

Alexandre Skirda, Cronstadt 1921, rééd. Spartacus,

Alexandre Skirda, Nestor Makhno, Le Cosaque de l’anarchie, Éditions Alexandre Skirda, 1982.

Alexandre Skirda, Nestor Makhno, Le Cosaque libertaire, Les Éditions de Paris, 1999, Lux Éditeur 2004

Voline, La révolution russe, Libertalia, 2017

Voline, La Révolution inconnue, Livre premier : Naissance, croissance et triomphe de la Révolution russe (1825-1917), éditions Entremonde, 2009

Voline, La Révolution inconnue, Livre deuxième : Le bolchevisme et l’anarchie, éditions Entremonde, 2009

Voline, La Révolution inconnue, Livre troisième : Les luttes pour la véritable Révolution sociale (1918-1921), éditions Entremonde, 2009

- "La commune de Cronstadt - Recueil de documents comprenant la traduction intégrale des Izvestias de Cronstadt" (Bélibaste).

- "Les anarchistes russes et les soviets" (textes de Rocker, Archinov, Valevsky, Yartchouk, Makhno). (Spartacus).

2) La vision des communistes de gauche, des communistes de conseil et des auteurs critiques par rapport au léninisme et à l’interprétation trotskiste

Rene Girault, E. L. Keenan, Jacques Baynac, Laura Engelstein, Avraham Yassour, SUr 1905, Champ libre, 1974

Jacques Baynac La terreur sous Lénine, Sagittaire, 1975

Jacques Baynac, Les socialistes révolutionnaires, Laffont, 1992

Maurice Brinton, Les bolchéviques et le contrôle ouvrier, L’Etat et la contre-révolution (1973), rééd. Les nuits rouges et aussihttps://bataillesocialiste.files.wordpress.com/2017/07/brinton-les-bolcheviks-et-le-contrc3b4le-ouvrier.pdf

Boukharine, Ossinski, Radek, Smirnov, Moscou 1918, La revue Kommunist, Les communistes de gauche contre le capitalisme d’Etat, Smolny, 2011

Amadeo Bordiga, Russie et révolution dans la théorie marxiste (1954-1955), Spartacus ethttp://classiques.uqac.ca/classiques/bordiga_amedeo/russie_revolution_marxiste/russie_revolution_marxiste.pdf

C. Castoriadis, Les rapports de production en Russie, Socialisme ou Barbarie n° 2, mai 1949
https://www.marxists.org/francais/general/castoriadis/works/1949/index.htm

Korsh, Mattick, Pannekoek, Ruhle, Wagner, La contre-révolution bureaucratique, 10/18 (un certain nombre de ces textes sont en ligne 
https://bataillesocialiste.wordpress.com/documents-historiques/1973-la-contre-revolution-bureaucratique/ )

Michel Olivier, Gavril Miasnikov, Le Groupe ouvrier du Parti communiste russe (1922 - 1937), (2009) https://bataillesocialiste.wordpress.com/2015/01/25/elements-dhistoire-du-groupe-ouvrier-du-parti-communiste-russe-1923-1937/

Michel Olivier, La gauche bolchevik et le pouvoir ouvrier (1919-1927). Sommaire et présentation : http://www.leftcommunism.org/spip.php?article312 (On peut commander les 2 brochures chez l’auteur : Michel Olivier, 7 rue Paul Escudier, 75009 Paris)

Anton Pannekoek, Lénine philosophe, Spartacus et https://www.marxists.org/francais/pannekoek/works/1938/00/pannek_19380000.htm

Otto Ruhle et Paul Mattick, Fascisme brun, fascisme rouge, Cahiers Spartacus B 63

Otto Ruhle, Fascisme brun, fascisme rouge, https://www.marxists.org/francais/ruhle/works/1939/ruhle_1939.htm

Controverses : « D’octobre 1917 à l’effondrement de l’URSS » (numéro spécial, novembre 2011) http://www.leftcommunism.org/IMG/pdf/CT-1.pdf

Revue Invariance  :
- Série I, n°4 : "Leçons des contre révolutions . Révolution double . Nature capitaliste-révolutionnaire de l’économie russe
- Série I, n°9 "La Russie soviétique de la révolution à aujourd’hui"
- Série II : n°4 : "Bordiga et la révolution russe. Russie et nécessité du communisme"
- Série II : n°6 "Manifeste du Groupe ouvrier du PC"

Munis, G. : Revolución y contrarrevolución en Rusia. Muñoz Moya, 1999

3) Autres sources

Éric Aunoble, Le communisme tout de suite ! Le mouvement des communes en Ukraine soviétique (1919-1920) Paris, Les nuits rouges, 2008

Oskar Anweiler, Les soviets en Russie, Gallimard, 1972

E.H. Carr, La révolution bolchevique (1917-1923), 3 volumes, Editions de Minuit, 1969-1974

Anton Ciliga, Dix ans au pays du mensonge déconcertant, Champ Libre, 1977

Anton Ciliga, Lénine et la révolution, Éditions Spartacus, 1947, rééd. 1978.

Orlando Figes, La révolution russe, Denoel, 2007

Christine Fauré : Terre, terreur et liberté, Maspero, 1979

Léonard Shapiro, Les bolcheviks et l’opposition (1917-1922), rééd. Les Nuits rouges

- Franco Venturi :Les intellectuels, le peuple et la révolution : Histoire du populisme russe au XIXe siècle, tome I, Gallimard, 1972

Rosa Luxembourg, La révolution russe, Spartacus et L’Aube, 2007 https://www.marxists.org/francais/luxembur/revo-rus/rrus.htm

Gustaw Herling, Un monde à part, Gallimard, 1995

4) En anglais, on trouvera une liste assez fournie de livres en PDF et d’articles sur le site libcom
https://libcom.org/library/russian-revolution-1917-reading-guide

Sheila Fitzpatrick, The Russian Revolution, Oxford University Press, 3e édition 2008