[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Bure (Meuse): la mobilisation tourne à l’affrontement

écologie

Brève publiée le 15 août 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/meuse/bure/bure-meuse-mobilisation-tourne-affrontement-1311887.html

L'appel à manifester avait été lancé par le Collectif contre l'enfouissement des déchets radioactifs pour fêter sa victoire contre l'Andra (Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs). Une fête qui a tourné à l'affrontement entre certains manifestants et les forces de l'ordre.

© Maxime Meyer / France 3 Champagne-Ardenne

Un appel à mobilisation avait été lancé ce mardi 15 août par les opposants au projet Cigéo. Une mobilisation qui s'est transformée en affrontement entre certains opposants au projet et les forces de l'ordre.

Ils étaient plusieurs centaines à former le cortège au départ de Bure. Une manifestation très vite arrêtée, à la sortie du village, par un premier blocage des forces de l'ordre. Le cortège décidait alors de passer à travers champs pour rejoindre Saudron où il était définitivement stoppé.

Cette mobilisation était l'occasion de faire la fête. D'ailleurs les manifestants étaient parfois déguisés, mais aussi pour certains cagoulés. Leur victoire face à l'Andra est claire et les personnes étaient aussi présentes pour réaffirmer leur détermination contre le projet Cigéo.

Malheureusement, la mobilisation a rapidement dégénéré.

Selon la Préfecture de la Meuse"les opposants ont commencé à progresser dans Bure et ont emprunté une petite rue en direction de Saudron (52). A la vue des gendarmes pré-positionnés de manière préventive, les opposants s’en sont immédiatement pris aux forces de l’ordre en leur jetant des pierres. Les gendarmes ont dû lancer 3 grenades pour se protéger.
Selon la préfecture toujours, les opposants ont reculé. Ils se sont ensuite dirigés vers Saudron (52) à travers champs. Arrivés à Saudron (52), ils ont attaqué les gendarmes avec des pierres et des cocktails Molotov. Pour se défendre, les forces de l’ordre ont dû faire usage de grenades, de flashball. et d'un lanceur d’eau."

Deux gendarmes mobile ont été blessés et évacués, ainsi que quatre manifestants.