[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

La CGT Chimie interpelle la direction confédérale

CGT loi-travail-XXL

Brève publiée le 17 octobre 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Chers Camarades, 

La stratégie des luttes interprofessionnelles est nécessairement du ressort de la Confédération. Le combat contre les ordonnances Macron, bombe atomique contre les garanties collectives, nécessiterait une autre réponse que celle amenée par la stratégie de l’unité d’appareils confédéraux, qui montre son incapacité à mobiliser les salariés aussi largement que le commandent les enjeux. Cette stratégie amène nécessairement la dispersion des mobilisations entre les professions, cantonnant notre action CGT à limiter la casse là où le rapport de forces peut s’exprimer, en égrenant les dates dans un rythme bridé par l’intersyndicale dans laquelle certaines organisations freinent des quatre fers pour des raisons internes ou pas, dans le cadre d’un syndicalisme de lobbying européen qui nous fait déserter notre terrain historique de luttes.

Les Fédérations, les Unions Départementales pas plus que les syndicats ne sont comptables de cette stratégie. En tout état de cause, la FNIC-CGT considère qu’attendre une nouvelle « intersyndicale », c’est attendre l’arlésienne. Pour autant, il n’est pas question de laisser disparaître nos garanties sans combattre. Les syndicats du Pétrole sont prêts depuis juin dernier, à tenter d’élever un rapport de forces, mais n’entreront pas dans une grève par procuration, comme en 2016. 

Si, d’ici lundi 23 octobre, une large mobilisation interprofessionnelle est organisée, particulièrement par l’entrée en grève de secteurs structurants de l’économie, les pétroliers répondront présents avec force. Dans le cas contraire, c’est dans le cadre de nos professions que seront construites nos mobilisations, c’est le sens de la lettre ouverte que nous adressons ce jour au patronat du Pétrole.

C’est pourquoi nous réitérons notre proposition d’une assemblée générale des organisations CGT dans les plus brefs délais. 

Très fraternellement, 

Le Secrétariat Fédéral de la Fédération Nationale des Industries Chimiques-CGT