[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Onet. Victoire des grévistes du nettoyage des gares franciliennes

Brève publiée le 15 décembre 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.revolutionpermanente.fr/Onet-Victoire-eclatante-des-grevistes-du-nettoyage-des-gares-franciliennes?utm_content=bufferc545a&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

45 jours de grève et une victoire éclatante pour les grévistes de H.Reinier Onet ce vendredi 15 décembre ! Après une victoire judiciaire contre la SCNF,​ qui a été condamnée à payer les 9 salariés assignés, les 84 courageux et courageuses grévistes du nettoyage viennent de faire plier la direction avec qui ils vont signer un protocole d'accord de fin de grève cet après midi.

C’est une belle victoire aujourd’hui pour les 84 grévistes du nettoyage qui sont restés solidaires et unis depuis le 2 novembre. Ces salariés,​​ pour qui c’était la première grève, ont fait preuve d’une détermination, et d’un courage exemplaire parvenant à s’organiser, se réunir tous les matins en assemblée générale et prendre des décisions collectivement, à protéger leurs gares contre la répression dirigée par la police, Onet et la SNCF.

Cette semaine aura définitivement été sous le signe de la victoire pour les grévistes. Hier, les salariés ont appris qu’ils ont remporté le procès contre la SNCF qui avait convoqué 9 d’entre eux au tribunal pour occupation illégale des locaux. Ce jeudi 14 décembre au soir, les grévistes ont eu un nouveau rendez-vous de négociations avec H.Reinier Onet. Après plusieurs heures de discussions, la délégation de grévistes composée de différents représentants syndicaux (Sud​ Rail​, FO, CFDT) a réussi, sous le mandat de l’AG du matin, à obtenir​ la satisfaction des revendications.

La direction d’Onet a fini par leur accorder une prime de remise en état des gares qui équivaut à peu près​ à deux semaines​ de leur salaire. Par ailleurs,​ la direction s’est engagé à payer deux semaines de salaire correspondant au mois de novembre qui leur sera ensuite retiré au fur et à mesure​ par un étalement sur six mois. La direction s’engage également à annuler toutes sanctions à l’encontre des grévistes. Jusque là ils avaient déjà réussi à bloquer la clause de mobilité, la réduction des effectifs, ainsi que ​la prolongation des mandats des délégués syndicaux jusqu’aux prochaines élections, ainsi que ​de nouveaux droits avec l’intégration des salariés à une seule et même convention collective et le panier repas à la hauteur de 4 euros. Les salariés ont choisi de lâcher une revendication : l’augmentation de ​
la prime vacances ​de 50 ​à 70%. Une revendication mise de côté pour le moment que les salariés victorieux pourront chercher à arracher dans les mois à venir. Ce n’est donc que partie remise !

Pour annoncer la nouvelle de la victoire les salariés et leur​s​ soutien​s​ ont organisé ce vendredi après midi une conférence de presse. Forts de la médiatisation de leur conflit, plusieurs médias et organisations étaient présents : ​BFM​, France bleu, ​Fabien Dumas pour la Fédération S​ud ​R​ail,​ un représentant de la CFDT​ ainsi qu’Eric Coquerel de la France insoumise.

Après plusieurs interventions, les grévistes et les soutiens ont crié leur joie et se sont donnés rendez-vous ce samedi après midi pour fêter la victoire de la grève au théâtre de la belle étoile à 14h !