[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

[15 mars] Histoire du mouvement autonome français (1968-1979)

Brève publiée le 15 mars 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.facebook.com/consequencesintervention/

Jeudi 15 mars, 19 heures, ENS-Ulm, Salle Cavaillès.

Éléments pour une histoire du mouvement autonome français, entre 1968 et 1979

Si la séquence de l'autonomie italienne est désormais largement discutée et citée en référence dans les milieux militants, l'histoire du mouvement autonome français demeure encore trop méconnue. Nous nous proposons, dans le cadre du cycle entamé cette année sur l'évolution et la morphologie de la violence révolutionnaire à l'époque moderne, de contribuer à en retracer le parcours, les formes, les contenus politiques - entre 1968 et 1979. La séance sera rythmée à plusieurs voix et en plusieurs parties : d'abord un retour sur la Gauche Prolétarienne comme genèse de l'autonomie, notamment du point de vue de l'introduction de l'illégalisme, ouvert ou clandestin, en tant qu'activité permanente au sein des luttes. Puis un éclairage sur les causes de sa dissolution et la manière dont plusieurs expériences de lutte armée ont émergé dans son sillage (NAPAP, Brigades internationales, jusqu'à Action Directe, en passant par la guérilla diffuse). Il s'agira ensuite de présenter les principaux groupes du mouvement autonome à proprement parler, tels Camarades ou Marge, leurs modes d'organisation, ainsi que le contexte d'insubordination ouvrière et la multiplicité des antagonismes sociaux qui en ont formé le tissu de masse.
Enfin nous nous arrêterons sur la manifestation nationale des sidérurgistes lorrains le 23 mars 1979 qui donne lieu à une émeute de grande ampleur à laquelle participent les autonomes, et survient en même temps à un moment d'épuisement de la séquence ouverte en 1968. Nous tenterons de l'analyser à l'aide des images disponibles et de questionner sa signification historique.

Jeudi 15 mars, 19 heures, ENS-Ulm, Salle Cavaillès.