[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Intervention des CRS dans un centre de tri de déchets

    Répression

    Brève publiée le 4 avril 2018

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    (France tv info) Baptiste Talbot, secrétaire général de la CGT services publics, a estimé, mardi sur franceinfo, que l'intervention des forces de l'ordre lors du blocage de la déchetterie à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) par des salariés signifie que "le gouvernement considère aujourd'hui qu'il est en guerre avec les travailleurs".

    La déchetterie Syctom-Tiru, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), le 9 juin 2012. (Photo d'illustration)

    "Le gouvernement, actuellement, est en train de faire le choix de la répression", a estimé Baptiste Talbot, mardi 3 avril sur franceinfo, alors que les forces de l'ordre sont intervenues, mardi matin, à la déchetterie Syctom-Tiru, à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, actuellement bloquée par les éboueurs en grève. Le secrétaire général de la CGT services publics a déclaré que "les militants de la CGT ne sont pas des terroristes".

    On nous envoie des policiers équipés d'armes de guerre, aujourd'hui, face à des grévistes !Baptiste Talbotà franceinfo

    "Ce matin, on nous a envoyé les forces de l'ordre, expliqué Baptiste Talbot, présent sur place. Il y avait même des policiers avec des armes lourdes, des armes de guerre." "Visiblement, le gouvernement considère aujourd'hui qu'il est en guerre avec les travailleurs", a insisté le syndicaliste.

    La déchetterie Syctom-Tiru est le plus gros centre d'incinération de déchets d'Europe. Plusieurs actions ont été menées dans différents centres de tri en Île-de-France. À la mi-journée, le centre de tri d'Ivry-sur-Seine était toujours occupé par les grévistes. La CGT a appelé à un mouvement de grève illimité pour réclamer un "service public national" des déchets, ainsi que la reconnaissance de la pénibilité du travail dans ce secteur.