[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Mélenchon premier opposant à Macron selon les Français

Brève publiée le 15 avril 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.lejdd.fr/politique/sondage-melenchon-premier-opposant-a-macron-selon-les-francais-3626765#xtor=CS1-4

Selon un sondage Ifop pour le JDD, 51% des Français considèrent que Jean-Luc Mélenchon incarne bien l'opposition à Emmanuel Macron. Laurent Wauquiez est loin derrière avec 30%.

Alors qu’Emmanuel Macron a choisi de s’adresser aux Français deux fois en quatre jours pour expliquer son action - jeudi sur TF1, dimanche sur BFMTV, RMC et le site Mediapart - les leaders de la contestation donnent eux aussi de la voix. Dans deux entretiens accordés au JDDLaurent Wauquiez et Jean-Luc Mélenchon pilonnent sans merci le chef de l’Etat et sa politique. "Le macronisme est un illusionnisme", cingle le président des Républicains, qui l’accuse de "mensonge" sur le pouvoir d’achat et d’"aveuglement" face au terrorisme. De son côté, le chef de la France Insoumise dénonce une "dérive autoritaire" de l’exécutif et l’accuse de "jeter de l’huile sur le feu" des revendications sociales. Pendant ce temps, les syndicats ne désarment pas contre la réforme de la SNCF. La troisième phase de la grève s’est terminée samedi matin. La quatrième débutera mardi soir, précédée le matin par un nouveau mouvement à Air France.

Jean-Luc Mélenchon devant Marine Le Pen et Philippe Martinez

Parmi tout ces opposants, c'est Jean-Luc Mélenchon qui est apparaît le plus crédible au yeux des Français. C’est ce que révèle un étude réalisée par l’Ifop pour le JDD. Le leader de la France insoumise incarne bien l’opposition au chef d’Etat pour 51% des personnes interrogées. Il devance la présidente du Front national, Marine Le Pen qui obtient 47%. Loin derrière, Laurent Wauquiez à la tête des Républicains n’obtient que 30%. Il est même devancé par Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT qui profite de la période de mobilisations contre la réforme de la SNCF (38%). En queue de peloton, on retrouve Nicolas Dupont-Aignan (29%), l’ancien candidat à la présidentielle Benoît Hamon (27%) et le nouveau premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure (24%).