[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Pour que vive le débat démocratique à l’université !

    Université

    Brève publiée le 17 mai 2018

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/150518/pour-que-vive-le-debat-democratique-l-universite

    Les personnels de l'université de Nancy sont en grève aujourd'hui pour protester contre la loi ORE, le nouveau dispositif Parcoursup et la répression instiguée par le président d'université qui depuis une dizaine de jours demande l'intervention des forces de l'ordre sur le campus pour faire évacuer les étudiants mobilisés.

    Ancien·ne·s et actuel·le·s élu.e.s des ex-Universités Nancy 1 et 2 et de l’Université de Lorraine, ancien·ne·s ou actuel·le·s responsables syndicaux à l’université, nous dénonçons la dérive anti-démocratique dans laquelle s’est engagé le Président de l’Université de Lorraine Pierre Mutzenhardt.

    Depuis plus d’un mois, les étudiant·e·s réuni·e·s en assemblées générales ont fait le choix de bloquer le site du Campus lettres et sciences humaines de Nancy pour protester contre la loi ORE et le nouveau dispositif Parcoursup, qui instaurent la sélection à l’entrée de l’université. L’intervention des forces de police, le jeudi 3 mai, est un événement qui marque l’apogée d’une stratégie autoritaire de la part de la présidence de l’université, dans sa gestion de la mobilisation étudiante. C’est aussi un événement sans précédent à l’université de Nancy depuis 1976, année marquée par une intervention policière qui fut à l’époque largement condamnée par la communauté universitaire.

    Aujourd’hui, quelles que soient nos appréciations de la loi ORE ou de la mobilisation étudiante, nous condamnons fermement les tentatives de manipulation et la stratégie de la tension auxquelles se livre le Président de l’université depuis des semaines.

    Alors que plusieurs Président·e·s d’université en France ont pris position pour une réécriture profonde et négociée de la loi, Pierre Mutzenhardt s’enferme dans un autoritarisme qui a pour objectif insidieux de défendre la loi ORE. Après avoir appelé les étudiant·e·s à participer aux assemblées générales, pensant ainsi marginaliser les étudiant·e·s mobilisé·e·s, et se rendant compte que sa position était minoritaire, il a décidé d'outrepasser la démocratie étudiante en organisant un simulacre de plébiscite informatique en faveur de la reprise des cours, sans campagne ni discussion avec les organisations étudiantes. Depuis, il piétine la démocratie en empêchant les opinions qui lui sont opposées de s’exprimer et en utilisant les moyens de communication de l’université pour promouvoir la politique gouvernementale.

    Cette stratégie autoritaire a aujourd’hui des conséquences désastreuses et annonce de nouvelles tensions. En autorisant l’intervention des forces de l’ordre, le Président de l’université prend la responsabilité d’une rupture sans précédent du dialogue avec les étudiant·e·s. Six étudiant·e·s ont été placé·e·s en garde à vue jeudi 3 mai pendant 48h. Les étudiant·e·s sont forcé·e·s de passer leurs examens dans des conditions précaires et angoissantes car l’accès au campus ainsi qu’à la bibliothèque leur est limité.

    Afin de bâillonner encore l’expression des opinions qui ne sont pas les siennes, le Président Mutzenhardt a fait fouiller, vider puis condamner l’accès aux locaux syndicaux et associatifs par une plaque en acier, empêchant ainsi les élu·e·s étudiant·e·s d’y accéder. Cette dernière mesure nous indigne profondément.

    L’université, lieu de formation, d’émancipation intellectuelle et d’apprentissage de la citoyenneté est aujourd’hui un lieu clos, vide et silencieux gardé par une société privée qui empêche les usager·e·s et les personnel·le·s de se rendre sur leur lieu de travail et d’étude.

    Ancien·e·s et actuel·le·s élu·e·s de l’université, nous condamnons les actions de Pierre Mutzenhardt qui ne correspondent pas à notre vision de la démocratie universitaire et aux valeurs que nous avons fait vivre lors de nos mandats respectifs.

    Premiers signataires :

    Syphax Allek, élu au CA Nancy 2 et UFR Communication de 2007 à 2009

    Léa Assaba, élue au CVU de l’UL en 2018

    Maxime Amblard, élu au CS de l’UL depuis 2013

    Guillaume Balas, président de l’UNEF-ID Nancy de 1992 à 1994, actuellement Député européen

    Bernard Balzani, élu au CT de Nancy 2 de 2007 à 2009

    Pierre Bardelli, ancien président de Nancy 2, élu UNEF dans le premier conseil d'UER Droit Sciences Economiques et Conseil d'Université de Nancy 2 en 1969, élu SNESUP au Conseil d'Administration et au Conseil Scientifique de Nancy 2 et au conseil de faculté de Droit de 1974 à 2013

    Christophe Benzitoun, élu au conseil d'administration de l'UL, collège des maîtres de conférences de 2012 à 2014

    Adrien Bernard, élu au CEVU de Nancy 2 de 2008 à 2010

    Frédérique Bey, élue au Comité technique de l'UL depuis 2011, élue BIATSS au CNESER, co-responsable du syndicat CGT Ferc Sup de l'université de Lorraine

    Juliette Chapelier, élue au CA de l’UL de 2014 à 2016 et présidente de l’UNEF Lorraine de 2015 à 2016

    François Charoy, élu au CA de Nancy 2 de 2002 à 2005, de l’UHP de 2008 à 2011, puis de l’UL depuis 2012

    William Charton, élu au CTP de Nancy 2 de 2008 à 2011, CCP-ANT de Nancy de 2008 à 2011, et CEVU de Nancy 2 de 2009 à 2011

    Fouzia Chebab, élue au CEVU de Nancy 2 de 1997 à 2000, élue vice présidente étudiante de Nancy 2 en 2001, actuellement conseillère régionale de Lorraine honoraire

    Thomas Crolotte, élu au CEVU de Nancy 1 de 2010 à 2012

    Catherine Delesse, élue au CEVU de Nancy 2 de 2010 à 2011

    Maelli Dhirem, trésorier de l’UNEF Lorraine

    Clémence Dollé, élue au CF de l’UL de 2016 à 2018 et présidente de l’UNEF Lorraine de 2016 à 2017

    François Drouot, élu au CA de Nancy 1 de 2002 à 2004

    Luc Duponcel, élu au collegium ALL de l’UL de 2014 à 2016, VPE CROUS depuis 2017, et président de l’UNEF Lorraine de 2017 à 2018

    Anais Edme, élue CROUS de 2008 à 2009

    Mounir El Harradi, élu au CA de Nancy 2 de 2002 à 2006 et président de l’UNEF Nancy de 2002 à 2006

    Vincent Ferry, responsable UNEF de 1986 à 1989, actuellement élu municipal à Neuves-Maisons

    Bernard Friot, président de l’UNEF Nancy de 1968 à 1970, élu aux CA de Nancy 2 puis Nancy 1 dans les années 1990

    Kévin Galet, élu au collegium SHS de l’UL de 2012 à 2014 et président de l’UNEF Nancy de 2014 à 2015

    Ariane Gallet, élue au collegium DEG de l’UL de 2012 à 2014

    Naomi Gallois élue au CF et au Collegium ALL de l’UL de 2012 à 2014

    Piero Galloro, élu au CA de l’UL de 2016 à 2017

    Nicolas Gregori, secrétaire du SNESUP élu au CEVU de Nancy 2 de 2002 à 2006, au CA Nancy 2 de 2006 à 2011 et élu du Sénat académique de UL de 2012 à 2017

    Hania Hamidi, secrétaire générale de l’UNEF Lorraine

    Théo Heurtel, élu au CF de l’UL de 2012 à 2014

    Jean-Pascal Higelé, élu au CA de Nancy 2 de 1997 à 2000 et président de l’UNEF-ID de 1997 à 1999

    Franck Higelin, élu CEVU de Nancy 2 de 2010 à 2012

    Jean-Marie Hirtz, élu UFR SHS 1991-1995 et au CA de Nancy 2 1992-1994, président de l’UNEF-SE de 1993 à 1995, actuellement adjoint au maire de Malzéville

    Odile Horn, élue "obstiné-e-s" au CA de l'UL de 2014 à 2015

    Evelyne Jacquey, élue au CA de l’UL de 2015 à 2016.

    Lionel Jacquot, élu au CS de Nancy 2 de 2006 à 2011, au pôle scientifique CLCS-UL depuis 2012

    Lizon Klos, élue au CF de l’UL en 2018

    Jean-Baptiste Lanfranchi, élu au CVU-UL de 2012 à 2017, représentant au CHSCT de l’UL depuis 2012

    Clément Lanier, élu au CA de l’UL en 2018

    Guillaume Laurent, élu au conseil de la vie étudiante du Grand Nancy de 2014 à 2016 puis au colleguim ALL de l’UL de 2016 à 2018

    Romain Lebrun, élu au CEVU puis CA de l'INPL, de 2010 à 2011

    Noël Le Monnier, président de l’UNEF Droit-éco en 1970-71, élu au conseil d'UER de l'IUT Charlemagne de 1973 à 1975

    Lydéric France, élu au CS de l’UL depuis 2017

    Céline Malaisé, élue au CA de Nancy 2 de 1999 à 2001, actuellement conseillère régionale d’Ile de France

    Nicolas Maineray, élu au CA de Nancy 2 de 1999 à 2001

    Vincent Matheron, élu au conseil de l’école doctoral de l’UFR DEG de 2005 à 2006, actuellement conseiller métropolitain du Grand Nancy

    Romane Mayer, présidente de l’UNEF Lorraine

    Sophie Meridina, élue au CF de l’UL de 2016 à 2018

    Marie-Claude Mietkiewicz, élue au CEVU de Nancy 2 de 2002 à 2006, au CA de Nancy 2 de 2006 à 2011

    Valentin Minette, élu au CF de l’UL en 2018

    Isabelle Miranda, élue au CA de Nancy 2 de 1999 à 2004 et au comité du CLSH en 2003 et 2004

    Maud Missler, élue au CVU de l’UL de 2016 à 2018

    Morand Perrin, élu au CA de Nancy 2 de 2009 à 2012 et élu CNESER

    Rudy Pierron, élu CROUS de 2004 à 2006

    Manon Pilloy, élue au CEVU de Nancy 2 de 2010 à 2012

    Manuel Rebuschi, élu au CTP de Nancy 2 de 2008 à 2011

    Matthieu Rémy, élu au Sénat académique de l’UL depuis 2017

    Yohan Robinot, élu au conseil d’UFR d’histoire-géographie de 2011 à 2002

    José Rose, vice-président du CA de Nancy 2 de 1998 à 2002, vice-président du CS de Nancy 2 de 1990 à 1994, chargé de la formation continue à Nancy 2 de 1982 

    Martine Salm, élue au CT de l’UL depuis 2011, mandatée CGT au CHSCT depuis 2016, co-secrétaire de Lorraine SUP CGT

    Léo Sanson, élu au CA de l’UL de 2016 à 2018 et vice président de l’UNEF Lorraine de 2015 à 2016

    Jeremy Têtu, vice-président de l’UNEF Lorraine

    SachaTognolli, élu CROUS de 2008 à 2009 et président de l’UNEF de 2007 à 2009

    Jeremy Tranmer, élu au CF de l’UL de 2012 à 2017

    Stéphane Viry, élu au CEVU de Nancy 2 de 1999 à 2002 puis élu au CA en 2002

    Carole Wernert, élue au CEVU de Nancy 2 de 1999 à 2001

    Françoise Willmann, élue au CS de Nancy 2 de 2010 à 2011, puis de l’UL de 2012  à 2017

    Lauranne Witt, présidente de l’UNEF en 2012, élue au CA de l’UL de 2012 à 2014, et élue CNESER

    Bora Yilmaz, élu au CA de Nancy 2 de 2000 à 2003