[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Bientôt la fin du ticket de caisse ?

Brève publiée le 25 juin 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.anti-k.org/2018/06/24/bientot-la-fin-du-ticket-de-caisse/

LR: La vague du « big data » doit tout submerger, à mesure que nos vies sont de plus en plus connectées, les données personnelles que nous émettons lors de chacune de nos activités deviennent un enjeu industriel considérable. Enregistrer dans une base de données tout nos achats avec notre adresse mail pour nous contacter, la grande distribution en rêvait. Cette entreprise de manipulation massive visant à transformer tout individu en produit marchand se mène au nom de l’écologie bien sûr… Accessoirement, fini le contrôle des fréquentes erreurs de caisse décelées à la lecture du ticket…

leparisien.fr – Julien Da Sois – 24 juin 2018, 

Avenue des Champs-Elysées à Paris, le 22 juin 2018. La boutique Etam propose la dématérialisation du ticket de caisse. LP/Philippe Lavieille

Plutôt que le traditionnel ticket papier, de plus en plus d’enseignes proposent l’envoi du ticket par mail. Elles récupèrent ainsi une mine d’or : nos précieuses données personnelles.

Ils s’entassent dans notre portefeuille, se froissent et s’effacent avec le temps. Dès qu’on a besoin de l’un d’eux, on ne réussit jamais à remettre la main dessus. L’époque des tickets de caisse papier est peut-être en passe d’être révolue. Promod, Etam, Uniqlo, Gap… De plus en plus d’enseignes proposent maintenant à leurs clients l’envoi de leur ticket par courriel. « Je trouve ça super, comme ça je ne le perds pas au cas où je voudrais rapporter en magasin ou échanger l’article que j’ai acheté », confie Katia en sortant de la boutique Promod du forum des Halles à Paris (Ier arrondissement), après avoir acheté une paire de chaussures.

Moins de papier gâché

Les marques comme les clients mettent également en avant les bénéfices du e-ticket pour l’environnement. « C’est bien parce que ça fait moins de gâchis de papier », affirme Hélène, une autre cliente croisée dans une boutique Uniqlo. « On est très impliqué dans la protection de l’environnement. On utilise des emballages recyclés et recyclables, donc se lancer dans le e-ticket nous paraissait logique », commente Marine Gabily, responsable e-commerce d’Izac, un réseau de 80 magasins de mode masculine. Cette jeune enseigne, lancée il y a dix ans, va expérimenter le ticket dématérialisé dans dix magasins d’ici à deux mois, avant de le généraliser pour toutes ses boutiques à la rentrée.

Pour Mike Hadjadj, président de Iloveretail, agence marketing et communication spécialisée dans le commerce de détail (« retail », en anglais), le gain environnemental en termes d’économie de papier est contrebalancé par « l’électricité consommée par les data centers pour l’archivage des tickets ». Selon une étude de la société de services en efficacité énergétique ENR’CERT publiée en 2016, 9 % de la consommation électrique française est due aux data centers.

Récupérer l’adresse mail des clients

En dehors de l’aspect pratique et environnemental, le ticket de caisse dématérialisé permet surtout aux enseignes de récupérer l’adresse mail des clients. Une mine d’or pour se constituer un fichier clients. « Une fois que nous avons le mail d’une personne, cela nous permet de lui proposer une personnalisation du site web en fonction de ses achats, et de mieux cibler nos envois. Inutile de bombarder de mails les clients après un passage en magasin », assure Jonathan Attali, directeur digital d’Etam.

Certains consommateurs sont encore réticents à l’idée de transmettre leurs données personnelles, comme Hélène, qui, après quelques hésitations, a refusé de communiquer son adresse mail à Uniqlo. « Je ne suis pas une cliente régulière chez eux donc je n’ai pas envie de leur donner », se justifie la mère de famille.

L’ancienne génération encore habituée au ticket papier

« Le ticket de caisse papier rassure le consommateur », pointe aussi Mike Hadjadj, qui affirme que la fin du ticket de caisse papier n’est pas pour demain. Seul un changement de génération pourrait rendre possible sa disparition totale, selon lui. « Les anciens, qui étaient habitués aux erreurs de prix, y sont encore attachés. Mais cette crainte n’existe quasiment plus chez les millenials [la génération née entre 1980 et 2000, NDLR] aujourd’hui. »

Les pouvoirs publics auront également un rôle à jouer. « En France, il y a une obligation de délivrer un ticket papier, sauf autorisation explicite du client, souligne Mike Hadjadj. Les commerçants ne peuvent donc pas évacuer la question aussi simplement. Certains pays comme les Etats-Unis, la Chine ou la Corée ont systématisé l’inverse : le vendeur n’est tenu de donner un ticket papier que si le client le demande. » A chaque pays ses habitudes, jusque dans la manière de manier le ticket de caisse !

Pas une priorité de la grande distribution

Chez les enseignes de la grande distribution, la dématérialisation du ticket de caisse n’est pas à l’ordre du jour. Leur réflexion actuelle porte sur la manière de fluidifier et de digitaliser le parcours client, de l’entrée dans le magasin au paiement. Pour cela, Casino et Auchan ont chacun leur application mobile, permettant de payer avec son smartphone.

La dématérialisation du ticket prend place au sein de cette stratégie plus globale. Dans le cas où un client décide de payer ses courses avec son mobile, le ticket de caisse est automatiquement stocké dans l’appli. Lancée en février, l’application Casino Max a été téléchargée 800 000 fois. A partir de fin juin, les clients pourront également y retrouver leurs bons de réduction, ce qui est déjà le cas dans l’appli Auchan. Carrefour s’est également lancé dans le paiement mobile, mais sans proposer le ticket de caisse dématérialisé.

Du côté d’Intermarché, la mise en place d’un système de e-ticket est « en réflexion ». Les centres Leclerc n’ont pas répondu à nos sollicitations sur le sujet.


Data Gueule

Ajoutée le 15 nov. 2014

#datagueule

À mesure que nos vies sont de plus en plus connectées, les données personnelles que nous émettons lors de chacune de nos activités deviennent un enjeu industriel considérable. Partons à la découverte d’un monde bâti autour du big data.