[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Ne laissons pas la mobilité au marché

Brève publiée le 16 juillet 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

« Parce que le monde bouge », clamait avec ferveur quelque réseau bancaire français. Tourisme de masse, trafic aérien saturant le système Terre d’émissions gazeuses, transactions à haute fréquence, délocalisations, management, odes au dynamisme et empire du zapping : la modernité marchande ne tient pas en place. Face à cela, les espaces critiques ont coutume de lui opposer le retour au local, au commun et au bien-vivre — contre le « bougisme », nous dit le décroissant Serge Latouche, optons pour « le goût de la lenteur » et du « territoire ». Salutaire, mais un peu court, lance l’auteur du présent article, fort de l’expérience politique, biographique et littéraire d’Édouard Louis. La « mobilité » ne saurait être réduite à son seul usage capitaliste : elle est aussi gage d’affranchissement et d’émancipation individuelle et collective. ☰ Par Julien Chanet

https://www.revue-ballast.fr/ne-laissons-pas-la-mobilite-au-marche/