[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

L’abécédaire de Simone Weil

Brève publiée le 20 septembre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

On la surnomma La Terrible ou la Vierge rouge. Khâgneuse et fille de chirurgien, elle défilait poing levé dans les manifestations, un exemplaire de L’Huma sortant de l’une des poches de sa vareuse. D’un tempérament ascétique et d’une foi ardente, juive devenue chrétienne, elle écrivait lentement, mangeait peu et redistribuait, devenue professeure de philosophie, une partie de son salaire par souci d’égalité avec les instituteurs. Toute à sa soif de justice sociale, celle qui tenait la Commune de Paris pour un exemple « de la puissance créatrice des masses ouvrières en mouvement1 » travailla volontairement à l’usine, sur trois sites différents, durant un an ; se rendit en Espagne afin d’appuyer les anarchistes de la CNT contre le fascisme ; rallia Londres, fief de la résistance extérieure, pour rejoindre la France libre avec l’espoir, à terme, d’intégrer celle de l’intérieur : elle mourut à 34 ans dans un sanatorium, d’une crise cardiaque, l’été 1943. Retour, en 26 lettres, sur une figure du socialisme anti-autoritaire et internationaliste.

https://www.revue-ballast.fr/labecedaire-de-simone-weil/