[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    La moitié des résidents en Ehpad doit débourser une somme supérieure à ses revenus

    santé

    Brève publiée le 5 octobre 2018

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    De nombreuses personnes âgées finissent leurs jours dans des Ehpad. Mais comment font-elles pour s'en sortir financièrement ? "J'ai 75 ans et je viens d'arriver en maison de retraite parce que je suis devenue très dépendante. J'ai perçu des aides de l'État, mais il me reste encore à payer 2 000 € par mois en moyenne pour cet hébergement. Moi, je n'ai pas les moyens parce que ma petite retraite s'élève à 1 300 €. Comme moi, la moitié des résidents doit débourser une somme supérieure à ses revenus."

    Des écarts de prix injustifiés, selon la Mutualité française

    Sur la carte de France, le coût mensuel d'un Ehpad varie, allant en moyenne de 2 100 à 3 150 euros par mois. Pour des tarifs allant de 1 600 à 1 800 € par mois, il faut aller du côté du Finistère ou des Landes. "Si j'avais donc choisi une maison de retraite à Paris ou dans les Hauts-de-Seine, cela m'aurait coûté 3 100 € par mois". Les tarifs varient donc du simple au double. Des écarts qui seraient injustifiés selon la Mutualité française. Justement, la ministre de la Santé a lancé une concertation dite "grand âge et autonomie", en vue d'une loi pour 2019.