[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Les postier-e-s des 10ème et 19ème arrondissement en grève majoritaire depuis mardi !

Laposte

Brève publiée le 11 octobre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article160423

Les postier-e-s travaillant au centre courrier de La Chapelle PPDC (Plate forme de Préparation et de Distribution du Courrier, sise 18 boulevard de la Chapelle, 75018 Paris) qui collectent et distribuent le courrier des 10ème et 19ème arrondissement sont en grève majoritaire depuis mardi 9 octobre.

Une restructuration a été mise en place par la direction de La Poste le 17 septembre dernier. Les suppressions de tournées et d’emplois ont considérablement dégradé les conditions de travail et modifié radicalement le métier de facteur par la séparation des activités de préparation et de distribution des tournées. L’agent qui prépare la tournée n’est pas le même que celui qui en assure la distribution et ne connait donc pas les particularités du terrain. De son côté, le facteur distributeur doit donc maintenant assurer deux tournées, sa charge de travail a bel et bien doublé.

Le courrier est distribué l’après-midi, désorganisant la vie de toutes celles et ceux qui recevaient le courrier auparavant le matin (gardiens d’immeubles absents lors des remises, entreprises qui effectuent le matin des tâches d’encaissement de chèques, etc...).

La direction ne prend actuellement aucune mesure concrète pour maintenir un service de qualité en prétextant être en « période d’observation ». Elle s’est contentée de stocker le courrier qui ne peut plus être distribué, ce qui s’apparente à de la rétention de courrier, et peut être puni par le code pénal d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. Cette pratique du « service public » postal est absolument scandaleuse. Les services des réclamations courrier de La Poste enregistrent chaque jour près de 600 réclamations.

Epuisés, à bout physiquement et nerveusement, les postier-e-s de La Chapelle PPDC se sont donc mis en grève hier, mardi 9 octobre, à l’appel des syndicats CGT et SUD et se sont retrouvés rassemblés devant leur centre. Ils se sont de nouveau retrouvés ce matin, mercredi 10 octobre, et face à l’absence de réponses concrètes de leur direction, ont décidé en Assemblée Générale de poursuivre leur mouvement demain, jeudi 11 octobre.

Ils seront donc nombreux-euses à se rassembler de nouveau devant leur centre du 18 boulevard de la Chapelle demain dès 6h00.

JPEG - 51.4 ko