[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Pour un accueil inconditionnel dans les ateliers de français

immigration

Brève publiée le 19 octobre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://blogs.mediapart.fr/la-cimade/blog/181018/pour-un-accueil-inconditionnel-dans-les-ateliers-de-francais

Au sein du collectif Le Français pour tous, La Cimade organise avec le Secours Catholique, la Fédération des centres sociaux et Radya une journée «On apprend le français dans la rue» dans plus de 30 villes en France.

logos-lfpt2

Apprendre le Français, un droit pour toutes et pour tous sans condition.

Parce que le Français est indispensable dans la vie quotidienne de Diallo, Karima, Mehmet, Maria, Natalia, Pie, Bilal et de milliers d’autres personnes vivant en France, les associations du collectif

Le Français pour tous organisent, dans plus de 30 villes en France, une journée « On apprend le français dans la rue », ce jeudi 18 octobre avec différentes animations (mots croisés géants, porteurs de paroles, arbre à vœux, cours de français à ciel ouvert, etc.)

Pour nos associations, réformer la politique linguistique est devenu une urgence, car nous sommes convaincus que l’apprentissage de la langue du pays d’accueil est un enjeu essentiel pour le « vivre-ensemble ». Alors que les parlementaires ont adopté le 1er août 2018 une nouvelle loi sur l’asile et l’immigration qui ne répond pas au besoin d’apprentissage du français pour toutes les personnes concernées, nous proposons différentes mesures pour le rendre effectif pour toutes et tous :

  • Le droit d’accepter dans nos actions linguistiques toute personne souhaitant apprendre le français sans condition de statut, de nationalité, d’âge ou de projet d’apprentissage.
  • Le fait de déconnecter la délivrance ou le renouvellement des titres de séjour, d’un niveau de maitrise du français.
  • La valorisation et le financement pérenne des structures et des associations qui mutualisent des pratiques et des outils, et les font évoluer.
  • L’adaptation des actions linguistiques des associations aux besoins des apprenants (durée, intensivité, pédagogie et forme d’animation, situation sociale) et non que ces actions s’adaptent à des appels à projets standardisés.
  • La consolidation et la généralisation des coordinations linguistiques territoriales afin de donner les moyens à toute association de quartier de s’inscrire dans une offre diversifiée permettant des parcours accessibles à tous.

Nous vous invitons à découvrir nos actions et nos propositions le jeudi 18 octobre dans plus de 30 villes en France, notamment à Angoulême, Lyon, Marseille, Paris, Perpignan, Poitiers, Strasbourg, lors de cours géants en plein air en présence des bénévoles et des personnes apprenant le français.

Pour connaître les lieux précis de mobilisation, cliquez ici.

Pour lire et signer notre manifeste, cliquez ici.

Pour retrouver les signataires, cliquez ici.

lfpt0

lfpt1

lfpt2

lfpt3

lfpt4

lfpt5

lfpt6