[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Discours de Bolsonaro après la victoire électorale

    Brésil

    Brève publiée le 31 octobre 2018

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://histoireetsociete.wordpress.com/2018/10/31/integral-discours-de-jair-bolsonaro-apres-la-victoire-electorale/

    Le président élu s’est exprimé dans sa propre résidence à Rio de Janeiro, peu après la confirmation du résultat. Je résume Dieu (des évangélistes et des USA)  avec le libre renard dans le libre poulailler .Ce qui est bon pour le capital est bon pour la jeunesse brésilienne, ça « ruisselle » comme l’onction divine. Du macron à la sauce locale.Tout y est même la « réforme territoriale ». (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société).

    Jair Bolsonaro (PSL) prononce un discours après son élection à la présidence de la République

    « Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira.

    Je n’ai jamais été seul. J’ai toujours ressenti la présence de Dieu et la force du peuple brésilien.

    Les prières d’hommes, de femmes, d’enfants et de familles entières qui, face à la menace de suivre un chemin qui n’est pas ce que les Brésiliens veulent et méritent, placent le Brésil, notre Brésil bien-aimé, avant tout.

    Je fais de vous mes témoins que ce gouvernement sera un défenseur de la Constitution, de la démocratie et de la liberté. C’est une promesse, pas d’une fête. Ce n’est pas la parole vide d’un homme. C’est un serment à Dieu.

    La vérité libérera ce grand pays et la liberté nous transformera en une grande nation.

    La vérité était le phare qui nous a guidés ici et qui continuera à éclairer notre chemin.

    Ce qui s’est passé aujourd’hui aux urnes n’est pas la victoire d’un parti, mais la célébration d’un pays pour la liberté.

    L’engagement que nous avons pris avec les Brésiliens était de former un gouvernement décent, exclusivement dévoué au pays et à notre peuple – et je vous garantis qu’il en sera ainsi.

    Notre gouvernement sera formé par des personnes qui ont le même but que celui qui m’habite en ce moment: transformer notre Brésil en un grand pays libre et prospère.

    Vous pouvez être sûr que nous travaillerons jour et nuit pour cela. La liberté est un principe fondamental: la liberté d’aller et venir, de marcher dans les rues, partout dans ce pays, la liberté d’entreprendre, la liberté politique et religieuse, la liberté d’informer et d’avoir une opinion. Liberté de faire des choix et d’être respectée par eux.

    Nous sommes tous nés dans ce pays, Brésiliens nés ou de cœur. Un Brésil avec des opinions, des couleurs et des directives diverses.

    En tant que défenseur de la liberté, je guiderai un gouvernement qui défend et protège les droits des citoyens qui font leur devoir et respectent les lois; ils sont pour tout le monde. De même que notre gouvernement; constitutionnel et démocratique.

    Je crois en la capacité du peuple brésilien, qui travaille honnêtement, à pouvoir ensemble – gouvernement et société – bâtir un avenir meilleur.

    Je crois et pense que cet avenir passe par un gouvernement qui crée les conditions nécessaires à la croissance de tous. Cela signifie que le gouvernement fédéral fera un pas en arrière – en réduisant sa structure et sa bureaucratie; réduire le gaspillage et les privilèges afin que les gens puissent faire beaucoup de progrès.

    Notre gouvernement va briser les paradigmes: faisons confiance aux gens. Nous allons réduire la bureaucratie, simplifier et permettre au citoyen, à l’entrepreneur, d’avoir plus de liberté pour créer et construire et pour son avenir.

    Faisont grandir  le Brésil.

    Un autre paradigme que nous allons briser: le gouvernement, en réalité, la Fédération. Les gens vivent dans des municipalités; par conséquent, les ressources fédérales iront directement du gouvernement central aux États et aux municipalités. Nous renforcerons la part  de la fédération brésilienne. En ce sens, nous répétons qu’il nous faut plus de Brésil et moins de Brasilia.

    Une grande partie de ce que nous fondons dans le présent apportera des réussites à l’avenir. Les graines seront lancées et arrosées de manière à ce que la prospérité soit conçue par les Brésiliens du présent et de l’avenir. Ce ne sera pas une réponse du gouvernement aux seuls besoins immédiats.

    Les réformes que nous proposons viseront à créer un nouvel avenir pour les Brésiliens. Et quand je dis cela, je parle d’une main face aux récupérateurs de caoutchouc au cœur de la jungle amazonienne et de l’autre, à l’entrepreneur qui transpire pour créer et développer son entreprise. Parce qu’il n’y a pas de Brésiliens du sud ou du nord. Nous sommes tous une nation, nous sommes tous une nation!

    Une nation démocratique!

    L’état de droit démocratique est l’un des piliers du droit à la propriété.

    Nous réaffirmons ici le respect et la défense de ce principe constitutionnel et fondateur des principales nations démocratiques du monde.

    Emploi, revenus et équilibre fiscal: notre engagement est de nous rapprocher des opportunités et de travailler pour tous.

    Nous briserons le cercle vicieux de la croissance de la dette en le remplaçant par le cercle vertueux des déficits moins importants, des dettes en baisse et des taux d’intérêt plus bas.

    Cela stimulera les investissements, la croissance et la création d’emplois. Le déficit public primaire doit être éliminé le plus rapidement possible et converti en excédent.

    C’est notre but.

    Aux jeunes, un mot du fond du cœur: vous avez vécu une période d’incertitude et de stagnation économique. Vous avez été et êtes testé pour prouver votre capacité à résister. Je promets que cela va changer. Ceci est notre mission. Nous allons gouverner avec nos yeux sur les générations futures, pas sur les prochaines élections.

    Nous libérerons le Brésil et Itamaraty des relations internationales avec un parti pris idéologique auquel ils ont été soumis ces dernières années. Le Brésil ne sera plus séparé des pays plus développés.

    Nous rechercherons des relations bilatérales avec des pays susceptibles d’ajouter de la valeur économique et technologique aux produits brésiliens. Nous regagnerons le respect international pour notre cher Brésil.

    Au cours de notre promenade de quatre ans au Brésil, une phrase a été répétée à plusieurs reprises: « Bolsonaro, vous êtes notre espoir ».

    Chaque étreinte, chaque poignée de main, chaque mot ou manifestation d’encouragement que nous avons reçu au cours de nos rencontres a renforcé notre objectif de placer le Brésil à la place qu’il mérite.

    Dans ce projet que nous construisons, convient à tous ceux qui ont le même objectif que le nôtre.

    Même dans le moment le plus difficile de ce voyage, lorsque, avec la main de Dieu et l’équipe médicale de Juiz de Fora, j’ai gagné un nouvel acte de naissance, nous n’avons pas perdu la conviction qu’ensemble nous pouvions atteindre cette victoire.

    C’est avec cette même conviction que j’affirme: nous vous proposerons un gouvernement décent, qui fonctionnera véritablement pour tous les Brésiliens.

    Nous sommes un grand pays et nous allons maintenant transformer ce pays en un grand pays. Une nation libre, démocratique et prospère!

    LE BRÉSIL AVANT TOUT,

    DIEU SURTOUT! «