[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Le racket sur l’essence, c’est pour Total, qui empoche tout

Brève publiée le 8 novembre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.frontsocialuni.fr/le-racket-sur-l-essence-c-est-pour-total-qui-empoche-tout/

Sur 50 euros payés à la pompe, 30 vont au taxes, 15 aux profits des pétroliers, 5 pour le produit brut, le raffinage, le transport…
Sur les 30 euros de taxes, l’État en retourne l’essentiel en subventions aux grands patrons (CICE, ISR, etc) dont TOTAL

QUAND ON PASSE A LA POMPE ON PAYE TROIS FOIS TOTAL

– Une fois comme automobiliste en payant l’essence (dont les profits du groupe)
– Une deuxième fois comme contribuable parce que l’État lui verse des centaines de millions de subventions, c’est-à-dire lui retourne une partie des taxes qu’il a collecté sur l’essence
– Une troisième fois toujours comme contribuable parce que TOTAL ne paye pas ses impôts ; il nous faut payer écoles, hôpitaux, routes à sa place
La taxe TICPE sur l’essence a rapporté 24,5 milliards à l’État en 2014 mais l’État a donné 20 milliards aux grands patrons la même année au titre de la CICE. Et chaque année, le montant de la TICPE par en dons aux grandes entreprises et banques.
TOTAL, le porte-drapeau industriel français, c’est un chiffre d’affaires de 185 milliards (budget de l’État français 370 milliards). Le salaire du PDG de Total, 3,8 millions, a augmenté de 25 % l’an dernier.
Total ne paie quasiment  pas d’impôts puisque par exemple, entre 2012 et 2014, il n’a pas déclaré de bénéfices en France mais globalement a fait 8,4 milliards d’euros de bénéfices en 2013, 4,2 milliards en 2014, 5,8 milliards en 2015, 8,3 milliards en 2016…
Et plus fort encore, depuis 2013, l’entreprise perçoit des dizaines de millions d’euros de l’État (les contribuables) aux titres du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) ainsi que du Crédit d’impôt recherche (CIR). Total a eu ainsi droit à 48 millions d’euros en 2013 et 2014 pour le CICE et près de 60 millions d’euros pour le CIR.


https://i0.wp.com/…/uploa…/2018/10/pompe-e1540805756456.jpg…
http://www.clcv.org/…/l-essence-a-1-50-euro-le-litre-et-le-…
https://www.francebleu.fr/…/prix-de-l-essence-les-distribut…