[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Gilets jaunes. Christine Coulon du NPA s’exprime

Gilets-jaunes NPA

Brève publiée le 2 décembre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Christine Coulon est une figure militante alençonnaise.

L’Alençonnaise estime qu’il faut continuer la mobilisation contre la vie chère et affirme : « Qui sème la misère récolte la colère ! ».

« Des dizaines, peut-être des centaines de milliers de personnes, ont manifesté dans toute la France contre la vie chère et contre le gouvernement, notamment aux cris de « Macron démission ! ». L’Alençonnaise Christine Coulon, engagée au sein du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), considère que « ce que nous vivons est potentiellement une explosion sociale contre les ravages du capitalisme subis par les classes populaires depuis des années. Qui sème la misère récolte la colère ! »

« Les affrontements qui ont eu lieu sont de la responsabilité du gouvernement qui, avec les gazages, les canons à eau et les coups, a voulu empêcher les manifestants d’accéder aux Champs-Élysées. Ces violences d’État sont l’illustration de l’obstination du président à ne pas répondre aux revendications populaires, du gouvernement qui veut maintenir l’augmentation de la taxe carburant, de l’électricité […]. La politique menée par Macron et ses prédécesseurs est aujourd’hui massivement rejetée. »

« Le NPA est solidaire de cette mobilisation et souhaite qu’elle continue en se donnant ses propres cadres d’organisation démocratique […]. Nous soutenons les blocages et les assemblées de débat populaire. Dans ce contexte, les organisations syndicales, politiques et associatives doivent prendre leurs responsabilités en rejetant toute division, autour d’appels et d’actions convergentes, pour construire une mobilisation de masse qui isole aussi l’extrême droite, notamment par des grèves qui bloquent l’économie. »